Aéroport Léopold Sédar Senghor : Des travailleurs sous la hantise de la perte de leurs emplois


Aéroport Léopold Sédar Senghor : Des travailleurs sous la hantise de la perte de leurs emplois
Le 26 octobre 2014, la Direction de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor, avait demandé à tous les gérants de boutiques d’Art, installées dans l’enceinte de l’aéroport, d’arrêter provisoirement le travail. 
Le directeur des ADS, en l’occurrence Pape Maël Diop, avait invoqué la raison selon laquelle les boutiques en question devraient faire l’objet d’une démolition, pour être remplacées par d’autres qui correspondraient mieux aux normes et standards actuellement en vigueur. Et que les travaux vont durer environ quinze jours au terme desquels, les gérants pourront entrer de nouveau en possession de leurs boutiques. 
Malheureusement, jusqu’au moment où nous écrivons cet article, aucun des gérants n’a regagné son lieu de travail, malgré les nombreuses initiatives pour joindre la Direction de l’Aéroport afin de se faire une religion sur la date de reprise de leurs activités. 
Autant affirmer que les nombreux sénégalais qui y travaillent, environ une quarantaine, sont au chômage depuis bientôt 4 mois. Les difficultés liées à leur nouveau statut de chômeur sont si criardes, que certains d'entre eux sont désormais expulsés de leurs logements. Et, comme un malheur ne vient jamais seul, leurs progénitures qu’ils avaient pris le soin d'inscrire dans des établissements privés d’enseignement, ont abandonné les chemins de l’école, faute de règlement...
Dimanche 15 Février 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016