Adultère, infidélité, injures, la femme de Abdoul M'baye raconte le calvaire vécu avec l’ex-Pm


Suite à son audience du 3 février 2016, le tribunal hors classe de Dakar a prononcé le divorce d’entre les époux Abdoul M'baye et Aminata Diack pour « injures graves rendant l’existence en commun impossible aux torts exclusifs du mari ».

Selon un rapport que Dakaractu a pu se procurer au niveau de la très confidentielle <<Confidentiel-La lettre quotidienne>>, le tribunal a condamné Abdoul M'baye à payer à son ex-épouse la somme de 50 millions de francs à titre de dommages et intérêts. Les juges ont décidé par ailleurs que le couple était marié sous la communauté des biens et ordonné la liquidation du patrimoine ayant existé entre les deux époux. 

 

Mais pour en arriver là, un long chemin a été parcouru par la dame Aminata Diack. Devant le tribunal, son témoignage en a ému plus d’un. Selon le rapport d’audience que nous avons parcouru, Abdoul M'baye était un mari infidèle et a commis plusieurs fois l’adultère. Le document judiciaire relatant les propos de l’ex épouse M'baye, écrit : «Le bonheur et l’harmonie du couple n’ont été qu’éphémères, puisque les actes de provocation et d’infidélités du mari ont été réguliers et insupportables. » 

Le tribunal écrit pour Aminata Diack « qu'en dépit de ses importantes charges, elle s’est constamment évertuée à accomplir ses devoirs conjugaux et jouer pleinement son rôle de mère tout en sauvegardant l’équilibre et la stabilité de la famille, devenue pour elle une préoccupation constante; que tout le long du ménage, elle s’est sacrifiée en mettant tout en oeuvre pour y arriver malgré le comportement gravement irrespectueux de son époux. »

Le document poursuit : « depuis plus de quinze ans, Monsieur Abdoul M'baye engagé dans une union monogamique irrévocable n’a pas hésité à prendre une seconde épouse dénommée Bilo Wane (...) Cet acte de Monsieur Abdoul M'baye a démontré le visage d’un homme irrespectueux, à la fois de son épouse, des valeurs qui fondent la famille, de ses propres options et engagements, mais aussi des lois et règlements de son pays. »

 

Aminata Diack défendue par ses avocats va enfoncer le clou et charger davantage Abdoul M'baye qui avait introduit lui-même cette procédure en avril 2013, au moment de sa toute puissance, il était alors premier ministre du Sénégal. selon la dame Diack, « la vie de ménage a été ponctuée par les comportements sus-décrits indignes d’un époux responsable, que le lien matrimonial antérieur résultant de son option monogamique indéniable est prohibitif d’une seconde union matrimoniale ; qu’il se glorifie d’une relation adultérine qui dure depuis septembre 1998 et se perpétue dans le temps (...) »

 

Aminata Diack estime que « les actes et comportements de Monsieur Abdoul M'baye sont blasphématoires pour une personne ayant occupé de surcroît, des responsabilités dans les plus hautes sphères privées et publiques, que pire celui-ci a cherché à l’atteindre au plus profond d’elle-même de par ses comportements sus-décrits, que toutes les turpitudes du (de son ) mari ne sauraient être décrites, ni étalées dans le cadre de la procédure tant elles sont  insupportables pour elle. Que depuis longtemps, le sieur M'baye ne lui voue aucune affection, ni attention particulière, voulant la réduire au silence et à la résignation (...) »

 

Et la charge continue contre le nouveau leader de Act, de la part de son épouse dans le procès verbal du tribunal : « Monsieur Abdoul M'baye est un homme irrespectueux de sa parole, de ses engagements, de son épouse et de la stabilité de son ménage (...) à travers ses comportements et actes défiant la morale, que ces faits sont constitutifs d’injures de nature à rendre l’existence en commun impossible  et d’adultère grave. » Puis,  Aminata Diack conteste l’argument d’incompatibilité d’humeur avancé par Abdoul M'baye pour demander le divorce et souligne que le sieur M'baye veut se débarrasser d’une « épouse indésirable et gênante. » Après avoir constaté tous ces faits, le tribunal a prononcé le divorce aux torts exclusifs de Abdoul M'baye. 

 

Mais le dossier ne s’arrête pas là. Lors de la même audience, le tribunal devait statuer sur la demande de la somme de 200 millions à titre de dommages et intérêts pour Aminata Diack. Abdoul M'baye s’illustrera devant la Cour en demandant que son ex-épouse soit déboutée. Car selon lui, sa femme est suffisamment riche pour mériter le franc-symbolique au titre de dommages et intérêts. Le sieur M'baye rappelle que sa femme est professeur à la Faculté de Médecine de Dakar et médecin dans un hôpital de la capitale, qu’elle gagne deux salaires et est propriétaire d’un appartement en centre-ville de Dakar. La dame Diack répliquera que les dommages et intérêts demandés ont pour but de réparer son immense préjudice. Le tribunal dans son verdict soulignera que « les inconvenances de Monsieur M'baye ont freiné ses aspirations (ndlr, son épouse) à fonder un foyer stable, harmonieux et durable. » Sur ce, le tribunal condamnera Abdoul M'baye à lui verser la somme de 50 millions de francs.

 

L’attention du tribunal a particulièrement été retenue par le certificat de mariage, objet de toutes les polémiques entre les époux. Là aussi, la dame Aminata Diack accuse son ex-mari d’avoir fait du faux. Selon, le rapport du tribunal, elle relève une tentative frauduleuse du mari de dénaturer le régime matrimonial (communauté des biens) liant les époux. Les conseils de Aminata Diack produiront devant le tribunal le certificat de mariage Numéro 002/1982 délivré le 25 juillet 2014 par le centre d’Etat civil de l’hôpital principal de Dakar qui porte la mention communauté de biens. Abdoul M'baye sans le consentement de son épouse, a modifié en 1994, le dit certificat de mariage pour enlever le communauté des biens et le statut de monogame. Au mépris de la loi, comme d’ailleurs le rappelera la Cour : « que décisivement, l’option de communauté n’a pu être remise en cause dans la mesure où l’article 393 du code de la famille ne prévoit que trois causes de dissolution du régime matrimonial, à savoir le décès, le divorce et la séparation de corps. » Par ailleurs, l’officier d’Etat civil du centre d’Etat civil de l’hôpital Principal, Ousseynou N'diaye, convoqué par le tribunal et devant les avocats des deux parties, a révélé que l’examen du registre de l’année 82 a subi une altération des mentions originelles relatives à la communauté des biens. Sur ce, il affirmera que le certificat de mariage donné par l’épouse de Abdoul M'baye est le seul valable. D’ailleurs, le tribunal soulignera qu’il y a eu « une substitution frauduleuse du régime de la séparation des biens au régime initial de la communauté de biens. » Pour être simple, Abdoul M'baye a été reconnu par le tribunal d’avoir falsifié le certificat de mariage et tenté de faire passer un faux document. 

 

Dès lors que le tribunal a reconnu la communauté des biens, il reste donc le partage. Là également, Abdoul Mbaye va soustraire une partie de ses biens à la justice indiquant au tribunal que son patrimoine se limite à son domicile de N'gor et d’autres avoirs sans intérêt particulier. Mais il fallait compter sur la dame Diack, battante et combattive, qui a prouvé au tribunal que la liste des biens évoqués comporte au moins les biens suivants : « Titre foncier bâti N 6665 GRD, reporté au Livre foncier des Almadies sous le numéro 3809/NGA d’une superficie de 1500 m2 servant de domicile conjugal aux époux, titre foncier N° 8579/DK d’une superficie de 339 m2 consistant en un appartement à la rue Gallieni à Dakar, titre foncier 9354/DK d’une superficie de 2646 m2 situé en face de l’ancien palais de justice de Dakar en face de la mer où un chantier immobilier est en construction, parcelle de terrain bâtie, objet du Lot N 21 des résidences de la société immobilière du Lac Rose. 

 

Le tribunal a désigné la notaire Aminata Guèye Fall aux fins de procéder aux opérations de liquidation et Madame Aissatou Diallo Bâ, président du tribunal des céans en qualité de juge liquidateur. 

 

Dans le rapport du tribunal de Dakar, Abdoul M'baye ne conteste nulle part les faits qui lui sont reprochés à savoir l’adultère, l’infidélité et les injures quasi-quotidiennes contre son ex-femme. Il nous revient par ailleurs que le conflit a été tellement outrancier entre les deux époux, que monsieur M'baye a retiré la voiture qu’il avait offerte à sa femme et il est même allé jusqu’à couper les cables électriques du climatiseur de la chambre de son épouse... 

Vendredi 20 Mai 2016
Dakar actu



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

31.Posté par Ndiamé NDIAYE le 20/06/2016 22:06
Abdoul Mbaye, tu dois t 'interdire de répondre. Ku nekk sa ker ma ngay toj té wèru woo ci mbedd mi. Abdoul yaa commencer POLITIQUE Dé. C'est leur CHOSE à EUX. Serre les dents et avance. Reste le Grand Homme, Patriote jusqu'au bout des ongles, voilà l'image que j'ai de toi. En plus, tu es un Privé, un homme d'affaires. Ne te laisse pas divertir.

30.Posté par xamsa le 16/06/2016 14:16
A ce que je vois seule la version de la femme est connue. j'y crois pas encore .je ne suis pas politicien mais je pense que certains veulent utiliser cela pour des fins politiques .madame quelque soit la situation ce n'est pas la peine de ruiner la vie de ton ex mari au moins vous vous etes aimé ne serait ce un moment

29.Posté par did le 23/05/2016 13:41
thiey li. politique bou mel ni j'en ai jamais vu. wa apr de quoi avez-vous peur mon Dieu? lanela? pourquoi cette haine subite? salete ngene politique! dolene touss

28.Posté par bide le 20/05/2016 23:24
Lui et son frère étaient des références pour les jeunes cadres ambitieux et sans repère. Dans les salons privés, le discours était le même : "des hommes qui. forcent le respect", " aucune tâche sur leur parcours", " les références de la réussite", " toutes les femmes sont à leurs pieds" "goor deuggeu da nguayy beuggeu djiguènn" "niom niarr nieupp takke na niou niaareel téh dara fékkoulènn ci" Du coup, ils se sont tous mis à essayer de ressembler à leur leaders.
Ils ont ainsi entamé une course folle vers la réussite professionnelle. Ce qui est certes louable. Ensuite, ils ont commencé à jouer les mauvais garçons. Car, disent-ils, cela a réussi à leurs leader, les mbaye. La clé du succès me diront certains d'entre eux. D'autres iront même jusqu'à narguer ouvertement leurs épouses : "guis ngueu abdoul déh, takkeu neu niareel. goor deuggeu ngui ni. Et pourtant, il a signé la monogamie téh dara dou ko ci fékkeu. Le niassènn a fait pareil. Il n'a payé que 500000 à la justice et 500000, ce n'est rien du tout pour un homme riche."
Eh oui!Chers sénégalais ambitieux, à cause de l'intérieur d'une jupe, un homme riche et puissant n'est pas devenu le seul président qui pouvait sortir la france de la crise (Strauss kahn)
Eh oui! Chers jeunes ambitieux, à cause de la chaire, un homme de référence hypothèque sa place qu palais de la Rèpublique (Abdoul)
Eh oui! Chers jeunes ambitieux, ne cherchez même pas plus loin que chez vous, rappelez-vous de vos propres pères, quand ils jouaient aux mauvais garçon sous les liens du mariage. Rappelez-vous de la manière dont ils rejetaient vos mères. Souvenez-vous de la manière dont vous souffriez de les voir vous reléguer au dernier plan, juste pour le plaisir d'un autre dessous de jupe.
Aujourd'hui mes chers, vous êtes tous devenus amnésiques et vous reconduisez les mêmes erreurs, vous retombez dans les mêmes pièges. Vous récoltez la même mauvaise graine, sinon pire.
Malgré tout, vous testez toujours ce qui est illicite!
Il vraiment chercher à les comprendre, ces hommes!

27.Posté par Reagan le 20/05/2016 16:30
Abdoul est hors jeu

26.Posté par Reagan le 20/05/2016 16:20
Mon Dieu idy voleur gakou homosexuel khalifa faussaires abdoul mbaye violeur menteur le Sénégal souffre de leader

25.Posté par bibi le 20/05/2016 15:25
Comment peut-on parler d'adultère alors que c'est sa femme. Abdou l'a quand même épousée cette Bilom meme si il avait signé la monogamie. C'est pas de l'adultère. Il ya un fond de méchanceté de la part d'une épouse dégoutée. Mais Aminata, tu ne dois qu'en vouloir à toi même. Tu t'es mariée contre l'avis de ton père. Sa akhou wadiour, mooal dal. Malgrès ta belle carrier, le résultat est là: tu seras toujours malheureuse.

24.Posté par Fatima Sow le 20/05/2016 14:35
Cey Sénégal! Kou siiwe dale wala kou avancé lanouy baña guiss. Maintenant qu'Abdoul Mbaye se lance dans la politique et crée son propre parti on lui traite de tous les noms d'oiseaux.

23.Posté par Ibrahia kebe le 20/05/2016 16:31
Doyna war

22.Posté par Dior NDiaye le 20/05/2016 13:25
Mr Abdoul Mbaye doit savoir que ce n'est pas parceque l'on est ne' d'un saint homme,que l'on devient un saint.Son comportement avec son epouse prouve qu'il n'est pas capable de gerer un pays,son espace familial etant un probleme pour lui.Merci a la justice senegalaise de devoir aider ces pauvres femmes qui vivent et meurent dans le maslahah de notre culture,source de cancer de tout genres.L'on vient d'une famille connue devrait nous mettre sur un comportement irreprochabl mais non de se prendre pour Dieu le pere sur terre.Mme Diack bonne continuation..

21.Posté par Béya le 20/05/2016 13:21
Non, mais Abdoul Mbaye m'a profondément déçu. Un homme qui se comporte ainsi n'obtiendra jamais mon vote ...

20.Posté par dioufy fire le 20/05/2016 12:40
c est la bonne guerre

19.Posté par Tapha le 20/05/2016 12:39
Mais tout ca parcke il a pris une seconde épouse cette Bilo là est egooste elle ne pense qu â son confort. Pls Abdul pose des problèmatiques de taille que L APR répond a ca. Teuph

18.Posté par marcelinho le 20/05/2016 12:29
comme on dit, ne vous fiez pas aux apparences. qui l'eut cru? abdoul mbaye se comportant de la sorte!

17.Posté par Hamady Ndiaye le 20/05/2016 12:23
il n est pas le seul a se comporter de la sorte , surtout, au senegal,
Maintenant, un homme politique n a pas de vie privé dé
avis aux candidats

16.Posté par Tiokétian le 20/05/2016 12:05
banquier, hors la loi, voleur, menteur...pour un Sénégal KO

15.Posté par babacar nicola mbaye le 20/05/2016 11:53
Mr mbaye fait vraima peur au regimett sa cest des balivernes

14.Posté par Abdoulforever le 20/05/2016 11:51
2019-Abdoul for president

13.Posté par Ndeye awa le 20/05/2016 11:38
Li mom vraiment doyna warrr....ani Olivia pope??? Na gneuw lidjeunyi li guaw

12.Posté par amadou gaye le 20/05/2016 11:32
Abdoul Mbaye sorti du néant, sans passé politique sans appareil solidement ancré, trainant un handicap réel : celui de Premier ministre viré ! Je ne serai pas étonné pas étonné au moment où il se lance dans l'arène politique - certainement vu son âge avancé il tentera dés 2019 d'être un challenger du Président Macky Sall- qu'il cherche à faire le Buzz , en surfant sur la planche de la victimisation (une technique politique des novices ambitieux et sans supports). En effet, je ne peut comprendre au regard des relations presque fraternelles qui lient Abdoul Mbaye à Cheikh Yérim Seck, propriétaire du site qui par extraordinaire est le seul qui traite de cette affaire somme toute étonnante ! quand on sait que Yérim Seck si je ne m'abuse était récemment, un des maîtres d’œuvre de l'hommage rendu au père d'Abdoul M baye. ?????????? Mais si tél est le cas attention ! le sujet est trop sensible et pour l'effet contraire !

1 2


Dans la même rubrique :