Adama Bineta Sow, étudiante de l’IAM et réalisatrice, était invitée au Fespaco


« Félicité », c’est le titre du long – métrage de notre compatriote Alain Gomis qui a remporté l’étalon de Yennenga, la plus haute distinction de la compétition, lors de cette 25ème édition du Fespaco qui a éteint ses lampions ce dimanche 25 février. Mais la félicité, c’est aussi le sentiment qu’a éprouvé Adama Bineta Sow, étudiante de l’IAM et réalisatrice invitée à ce même Fespaco pour présenter son court-métrage.
 
Agée de 23 ans, Adama Bineta Sow alias ABS, passionnée d’abord par le dessin puis par l’écriture de scénarii, est une Dakaroise qui a fait sa formation de cinéma à ciné-Ucad, initié par M. Boye. 
 
Elle réalise en 2014 son film d’école en groupe avec ses camarades apprentis cinéastes, un court-métrage intitulé ‘’A la Mémoire de Sinna’’. En 2015, elle entame de manière indépendante la production et réalisation de son premier court-métrage ‘‘Aveuglé par une aveugle’’, avec notamment la participation technique de la Direction de la Cinématographie.
 
C’est ce court –métrage, sorti officiellement en mars 2016 et qu’elle a autoproduit, qu’Adama présentait au Fespaco, dans la section Espace Junior. 
 
Étudiante et boursière de l’IAM au titre des bourses projets innovants, la jeune réalisatrice poursuit ses études supérieures à l’Institut Africain de Management en Master 2 en Gestion de Projet.
 
 
Résumé du film
 
 « Aveuglé par une aveugle » 
 
 Synopsis
 
Boubacar, 26 ans, est un jeune photographe amateur, passionné et ambitieux qui veut percer dans le domaine de la photographie.
Un jour, en marchant dans la rue, il rencontre Mariama, une jeune fille aveugle, belle, qui vit seule avec sa mère qui est lingère. Impressionné, Boubacar observe Mariama qui fait des mouvements, des gestes d’une beauté et d’une grâce incomparable. Une idée de faire des photos d’elle vient à l’esprit de Boubacar.
Boubacar parviendra t-il à convaincre Mariama d’être son sujet de photographie ?
Lundi 6 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :