Actes contre nature : Ce que Tamsir Jupiter N'diaye a dit aux enquêteurs


Actes contre nature : Ce que Tamsir Jupiter N'diaye a dit aux enquêteurs
Arrêté pour conduite en état d’ébriété, actes contre nature et pédophilie, Tamsir Jupiter N'diaye, devant les enquêteurs a donné sa version en niant les faits qui lui sont reprochés.
Dakaractu vous livre en intégralité la version de Tamsir Jupiter N'diaye sur l’affaire le concernant : « Je réfute complètement les faits qui me sont reprochés dans cette affaire et je m’en vais vous faire la genèse de ce qui s’est passé la nuit du 24 au 25 juin 2015.
Après être sorti de chez moi, j’ai constaté que le voyant de ma voiture de marque 407 immatriculée DK 1260 AP était allumé. Je suis allé acheter cinq mille francs de carburant à la station Shell de Liberté 5. De là, j’ai pris les allées Khalifa Ababacar Sy. C’est là que j’ai vu des garçons qui se bagarraient. J’ai appelé l’un d’eux et je lui ai demandé la raison de cette bagarre. Il m’a dit qu’ils avaient un contentieux de mille francs avec son vis-à-vis. Ce garçon de courte taille qui dit se nommer Mouhamadou Sy, a adopté une attitude insolente à mon égard. J’ai alors demandé à Kéba Nar Sy de monter dans la voiture. Il a pris place à l’avant et je l’ai conseillé avant de le conduire jusqu’à la hauteur de la mosquée de Dieuppeul, située en face de la police.
Nous avons stationné sous un arbre et c’est de là que j’ai vu arriver le petit Mouhamadou Sy qui nous avait suivi avec un groupe de jeunes. J’ai foncé aussitôt car Kéba Nar Sy m’avait fait savoir que je risquais d’être « agressé » par le petit et ses compagnons. J’ai circulé jusqu’au rond point situé à quelques mètres de l’entrée du Collège Sacré-Cœur.  C’est là que j’ai sommé Kéba Nar Sy de descendre de ma voiture. Non sans continuer à courir derrière moi en criant « au voleur ! Arrêtez–le !».
Du fait d’un problème de chauffage, je circulais lentement en direction du village d’enfants SOS de la Sicap Baobab. Tout d’un coup, j’ai vu un véhicule 4X4 de couleur blanche qui me poursuivait. J’ai paniqué en entendant les passagers prononcer mon nom en injuriant. J’ai fait encore quelques tours notamment à la Sicap Baobab, Liberté 1, Stade Demba Diop etc... Finalement, je suis allé de moi-même à la police de Dieuppeul avec mes poursuivants qui ne lâchaient pas. Quand je suis descendu de la voiture, ils m’ont entouré et injurié avant de rappeler la dernière affaire de mœurs pour laquelle, j’avais été emprisonné. C’est dans ces circonstances qu’ils m’ont brutalisé pour m’introduire dans les locaux de la police. C’est au moment où nous étions en train de nous expliquer que Kéba Nar Sy nous a rejoints. Il a raconté cette histoire d’actes contre nature dont il aurait fait l’objet de ma part. Ce qui est un mensonge de sa part et le chef de poste a fini d’ailleurs par retrouver mon portable dans sa poche ».

Sur la question des enquêteurs concernant les accusations de Kéba Nar Sy, Tamsir Jupiter a nié tout en bloc. Selon Tamsir : « c’est faux tout ça. Kéba Nar Sy a menti sur toute la ligne. C’est plutôt lui qui m’a demandé de démarrer pour ne pas être  agressé. Je considère qu'il a été monté par les gens qui me poursuivaient. D'ailleurs l'un d'entre eux qui m'a surpris, a crié mon nom en disant Jupiter leu, mom rek la begn. Ce qui dénote de la haine contre moi, alors que je ne les connais même pas. Je vous dis que je ne peux me permettre de faire ces choses qu'on me reproche dans ce mois saint de Ramadan que je respecte le mieux possible, en respectant toutes les recommandations divines. »
Sur la course poursuite avec le véhicule 4X4 , Tamsir Jupiter déclare : «  je me suis dit que ceux qui m'ont poursuivi m’avaient reconnu en tant qu'homme public et risquaient de me brutaliser.  J’ai décidé moi-même de venir à la police où je serai en sécurité. C’est devant l’entrée de la police qu’ils m’ont encerclé et brutalisé en me collant le cliché de pratiquant d’actes contre nature en évoquant notamment l’épreuve que j’ai vécue dans le passé. C’est ce qui a alerté le voisinage. C’est tout ce que j’ai à déclarer »

Lundi 29 Juin 2015
Dakaractu




1.Posté par vérité le 30/06/2015 10:23
Puisse ALLAH Tout Puissant t'aider à vivre dans le droit chemin, qu'IL nous y guide ainsi que nos enfants et toute la hoummah. Amine.
A vous qui vous empressez de juger et d'injurier, sachez que nul n'est sur le droit chemin sans l'assistance du Tout Puissant.
A bon entendeur !

2.Posté par taparka le 30/06/2015 13:36
T
rue

3.Posté par Galsen67 le 30/06/2015 15:10
En ce mois béni du ramadan, j'espère qu'Allah le tout puissant te guidera et te mettra dans le droit chemin.
J'ai plus de peine et d'empathie pour lui que de haine.



Dans la même rubrique :