Acte III de la decentralisation: l'innovation selon Issa Thioro serait de proceder à la suppression des communes de ville et des conseils regionaux


Acte III de la decentralisation: l'innovation selon Issa Thioro serait de proceder à la suppression des communes de ville et des conseils regionaux
Dans le cadre des concertations pour l'acte III de la décentralisation, l'écrivain et Expert en communication globale, Issa Thioro Gueye invite le Chef de l'Etat à procéder à la suppression des communes de ville et des conseils régionaux à l'avènement de la communalisation intégrale et de la départementalisation.

L'idée est naturellement de rapprocher davantage les collectivités des populations et de renforcer leurs compétences financières.

Aussi, Issa Thioro Gueye ne voulant pas parler de report des locales (même si le report n'est pas un acte isolé dans une démocratie économique en construction!) suggère que la société civile et la classe politique s'accordent à donner le temps nécessaire au Chef de l'Etat pour expérimenter le projet. A titre de proposition dans la promotion d'une véritable démocratie locale qui propulserait le développement économique à la base, cette expérimentation passerait par :

1- la substitution des collectivités des collectivités locales par des délégations spéciales à compter de mars 2014. Accompagnées par des
"conseils spéciaux" issus des conseils de quartier, ces délégations spéciales auront la lourde charge de mettre en épreuve et en exercice l'acte sur une durée d'une année. Puis, dans une deuxième année, procéder à l'évaluation de tout ce qui est fait sur une durée de 3 mois pour enfin organiser les locales dans le dernier trimestre de 2015, entre octobre et décembre.

2-l'audit de toutes les collectivités locales et l'impossibilité de certains élus à la tête des collectivités locales de s'appuyer sur les budgets pour financer leur campagne électorale.


Issa Thioro Gueye
Ecrivain, Expert en communication globale, Conseiller Export.
Dimanche 27 Octobre 2013
Dakaractu




Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015