Accueilli par des huées et des brassards rouges à Kolda, Bécaye Diop craque et pleure


Accueilli par des huées et des brassards rouges à Kolda, Bécaye Diop craque et pleure
Chose promise, chose due. Ainsi, la volonté des jeunes libéraux de Kolda d’accueillir leur maire par des foulards et brassards rouges s’est traduite, hier. La promesse faite par les jeunes qui contestent vivement le premier magistrat de la ville dans sa gestion des affaires municipales, s’est réalisée, hier matin dans la cité de Koli et Dado. En effet, dès que l’avion qui avait à son bord le ministre des Forces armées, par ailleurs maire de Kolda, est apparu sur le ciel du Fouladou, les jeunes manifestants ont pris d’assaut les lieux d’atterrissage et de passage du cortège de Bécaye Diop. Par des huées et slogans hostiles au maire de la ville, Bécaye Diop est accompagné par cette ambiance de contestation jusqu’aux abords de son domicile au quartier Ndiobène. D’ailleurs, à sa descente de l’avion, le ministre des Forces armées a reconnu avoir été accueilli par des brassards rouges, lui qui a déclaré qu’il s’y attendait, mais qu’il a tenu quand même à venir à Kolda.

Un important dispositif sécuritaire mis en place par des gendarmes et policiers veillait au grain pour éviter tout débordement. D’ailleurs, ces jeunes manifestants ont été bloqués net au petit rond-point se situant à quelques mètres du domicile du premier magistrat de la ville de Kolda. Malgré tout, les dissidents et frondeurs contre Bécaye Diop ont quand même tenu promesse en manifestant de vive voix leur indignation face à ce qu’ils appellent «la mauvaise gestion des affaires municipales et du parti à Kolda». Une responsabilité imputée à Bécaye Diop élu maire en 2000 et réélu en 2009.

Si les manifestants ont été nombreux à déclarer le maire persona non grata, les militants acquis à sa cause n’ont pas lésiné sur les moyens pour une démonstration de force. Les «frères» de Massogui Diop ont vite apporté la réplique en accueillant leur mentor dans la ferveur. Sur les lieux et dans la cour du domicile du maire Bécaye Diop, nombreux ont été des militants à avoir manifesté leur fidélité et leur soutien indéfectible au Secrétaire général de la Fédération départementale du Parti démocratique sénégalais (Pds) de Kolda. La rencontre entre Bécaye Diop et ses militants s’est transformée en mini-meeting au cours duquel les orateurs ont vivement rappelé les œuvres de bienfaisance réalisées par le maire Bécaye Diop depuis son avènement à la tête de la mairie. Et sur les lieux, les présidents de Conseil rural et autres responsables politiques du Pds ont tenu à lui montrer le contraire de ce qui venait de se produire. «C’est un petit groupe de frustrés sans raison, qui sont infiltrés par l’opposition pour essayer de nuire l’image du maire», a déclaré Massogui Diop, conseiller municipal. Pour ce dernier, «jamais ces actes et comportements ne passeront devant tous ces militants et militantes déjà debout pour la victoire du Pape du Sopi en 2012.» Entouré des différents ténors libéraux du Fouladou dont le député Alpha Koïta, le maire de la ville a semblé ne pas être ébranlé par ces événements.

Dans tous les cas, la flamme de contestation récemment allumée par le maire-adjoint Ndiogou Dème, est vite reprise par une frange des jeunes du Pds pour montrer leur courroux devant qui de droit. En attendant de voir plus clair sur la suite de cette guerre fratricide, le parti de Me Wade au Fouladou sombre dans une crise avec ces deux camps désormais rivaux qui se regardent en chiens de faïence à quelques mois de l’élection présidentielle. Une situation qui certainement, profitera à l’opposition avec le retour en force du coordonnateur régional de l’Alliance des forces de progrès (Afp). Les camarades de Moustapha Niasse ont saisi la balle au rebond pour inviter les populations à se débarrasser du régime libéral.

( LE Quotidien )
Samedi 5 Novembre 2011




1.Posté par Falilou SENGHOR le 05/11/2011 16:02


Becayon ce babouin habitué à faire les grosses bourdes .

OOOuuppp


Je savais que ce singe avait des glandes lacrymales mais je croyais qu'elles étaient taries .

2.Posté par Diaby le 05/11/2011 21:02
C sure,ce monsieur ne pourra jamais rendre service au peuple du fouladou.Je pense k le fouladou est resté trop Naive a l'egard de ce monsieur,ki ne vient a kolda que lors des echeances electorales.Mais j'espers k 2012 sonnera la fin de leur regne!!!!!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016