Accord signé entre l’Etat du Sénégal et les huiliers Le prix au producteur maintenu à 200 FCFA en plus de 5 autres points


Accord signé entre l’Etat du Sénégal et les huiliers Le prix au producteur maintenu à 200 FCFA en plus de 5 autres points
DAKARACTU.COM Le Gouvernement et les Industriels de Transformation de l’arachide ont tenu une réunion hier vendredi 10 janvier 2014, dans la salle de conférence de la Primature à l’effet d’examiner les modalités de la participation effective des industriels à la campagne de commercialisation de l’arachide 2013/2014.
Cette rencontre qui a abouti à la signature d’un protocole d’accord portant sur six (6) points s’est tenue en présence du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural, du Ministère de l’Economie et des Finances, de celui du Commerce, de l’Entreprenariat et du Secteur Informel, et du Ministère de l’Industrie et des Mines du coté étatique et de la SUNEOR, de la COPEOL/NOVASEN et de CAIT, du coté des huiliers.
 
D’après le communiqué issu de cette rencontre, suite à des échanges fructueux, l’Etat et les huiliers sont tombés d’accord sur le maintien du prix au producteur à 200 francs CFA/kg ; le respect des dispositions de la lettre circulaire 2739/MAER/DA du 08 novembre 2013 relative à l’organisation de la campagne de commercialisation de l’arachide, particulièrement la vente au niveau des points de collecte officiels.
Le troisième point de convergence porte sur la détermination d’un bilan de campagne de commercialisation de l’arachide 2013/2014 sur la base des paramètres ci-après :
-          la cotation, de décembre 2013 à octobre 2014, de l’huile brute par la revue Oil World et celle du tourteau en référence au tourteau soja argentin avec un coefficient de 0,71837 ;
 
-          le taux de change du dollar par la BCEAO sur la même période ;
 
-          les frais de collecte primaire (collecteurs, transporteurs, frais financiers, charges de commercialisation, autres frais, etc) pour 37 700 FCFA/tonne ;
 
-          Les frais de trituration pour 50 000 FCFA/tonne ;
 
-          le coefficient de trituration qui sera fixé avec le concours de l’Institut de Technologie Alimentaire (ITA) sur la base d’un échantillonnage de la graine d’arachide de cette campagne au niveau des différentes zones de production ;
 
      -    les frais de mise à CAF à 120 dollars la tonne ;  
 
-          le résultat du bilan de la campagne de commercialisation sera pris en charge par un fonds de soutien institué par l’Etat au terme des opérations et au plus tard à la clôture de la gestion budgétaire 2014 ;
 
 
Les autres points sont l’appui du Ministère de l’Economie et des Finances pour la mobilisation du financement de la collecte par les Industriels, l’accompagnement de l’Etat pour les Industriels dans la recherche de débouchés pour l’huile et les produits dérivés et la création d’un comité de suivi de la mise en œuvre du protocole, comité qui sera mis en place et se réunira de façon régulière, au moins deux (2) fois par mois.
Samedi 11 Janvier 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :