Accord de coopération sur le développement des TIC : « Le Sénégal va entrer définitivement dans la sphère des pays smart » Cheick Bakhoum Dg ADIE


Notre pays va entrer dans la sphère des « pays smart » en paraphant avec l’un des leaders mondiaux des télécoms, « Huawei », un accord-cadre de coopération portant sur le développement des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) au Sénégal.
C’est en substance ce qui ressort du discours du Directeur général de l’Agence de l’Informatique de l’Etat, Cheikh Bakhoum, lors de la signature de cet accord cet après-midi. « Nous avons signé la phase trois du projet « E-government » qui permettra à l’Etat du Sénégal de bâtir 3 000 kilomètres de fibre à travers le Sénégal ce qui permettra à notre pays d’être totalement désenclavé du coté numérique. C’est des projets avec des investissements conséquents qui permettront à notre Etat de disposer d’infrastructures de dernière génération et à notre écosystème de TIC de bénéficier de ces infrastructures. »
« Nous allons permettre au secteur privé national de bénéficier de ces infrastructures et davantage développer des services à forte valeur ajoutée. Cet accord cadre permettra à notre pays d’entrer définitivement dans la sphère des pays smart » ajoutera t-il.
Ce protocole va permettre aussi à l’Etat de développer un partenariat dans la recherche et le développement, fera savoir en outre Cheikh Bakhoum. 
« Nous avons beaucoup de problématiques que nous ne partageons pas avec les autre pays. Il est important que nous puissions faire de la recherche en prenant en compte notre société et apporter les solutions. Cet accord nous permettra de bâtir de grands laboratoires de recherche et développement et d’assurer un transfert de compétence entre les différents ingénieurs. »
Cet accord a donc pour objectif de permettre à tous les sénégalais de voir leur qualité de vie améliorée, finira par dire le DG de l’ADIE.
Le Directeur Sénégal et Afrique du Nord de Huawei, Anthony Yu Yong, après avoir dit son honneur de signer cet accord et aussi revenu sur les nombreuses réalisations de HUAWEI au Sénégal depuis son implantation en 2005 dans notre pays. « Des réalisations qui permettent au pouvoir public de faire des économies substantielles et de faciliter la communication entre l’administration et le contribuable Sénégalais. »
Sur la phase un de la coopération entre Huawei et le Sénégal, plus de 50 millions de dollars ont été inscrits, et 85 millions sur la phase trois.


Mardi 22 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :