Accidents de la circulation : « Tallybisn» et les acteurs prônent des recommandations fortes


Malgré la baisse des décès par accident de 433 victimes en 2014 pour 400 en 2015, la violence des catastrophes et l’indiscipline sur les routes continuent d’inquiéter les acteurs. C’est à cet effet que « Tallybisn », l’opérateur d’info Trafic, alerte & prévision d’embouteillages a organisé ce matin  en face de l’école Mariama Niasse, dans l’espace résidence des Maristes, théâtre de plusieurs accidents, une grande mobilisation citoyenne et de prières contre les accidents.
Pour Ibrahima Lissa Faye, concepteur de cette plateforme, les pertes économiques enregistrées lors des accidents méritent que l’on se penche sérieusement sur la question.
« Les accidents font beaucoup de morts et ceux-là sont des acteurs de l’économie nationale puisqu'ils sont pour la plupart des soutiens de famille. La circulation est un enjeu économique, si les gens ne circulent pas l’économie ne bouge pas.  Il faut donc poser le dialogue, puisque 80% des accidents sont causés par le facteur humain. »
Il ajoute que quelles que soient les mesures, si la discipline n’est pas de mise, elles ne serviront à rien. « On a pensé à cette cérémonie de prières et après, il y aura une sensibilisation. C’est pour cela que l’on a contacté l’ensemble des acteurs de la circulation et l’objectif c’est de travailler à mettre en place des mécanismes qui pourront amoindrir les accidents et éduquer davantage les automobilistes de manière générale. »
Matar Faye, le Directeur de la nouvelle prévention routière a, quant à lui, prôné la mise en place d’un centre de formation pour les chauffeurs professionnels. Il arrive, dira-t-il, « que des personnes à qui on dispense des formations ne peuvent distinguer des règles de conduite ou même identifier des panneaux. ».
Aussi demande t’il à l’Etat de créer un centre national de formation, « ou tous ceux qui aspirent à être chauffeurs professionnels, de marchandises, de l’administration ou transport seront formés ».  
Samedi 30 Avril 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :