Accidents de la circulation : 62 morts enregistrés entre le Magal de Touba et le Gamou 2016 (directeur)


Le directeur des Transports routiers, Cheikh Oumar Gaye a indiqué, mercredi à Kaolack, que 62 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la circulation lors des cérémonies religieuses célébrant le Magal de Touba et le Gamou de cette année. Cheikh Oumar Gaye pointe du doigt le "comportement humain" dans cette statistique macabre.

"C’est lourd et intolérable et tous ces morts ont un facteur commun, le comportement humain sur les routes", a-t-il déploré en marge d’une réunion de partage et de sensibilisation avec les acteurs routiers sur le permis à point et les mesures sécuritaires routières. 

Parmi les mesures sécuritaires destinées à éradiquer l’insécurité routière qui provoque un nombre incalculable de décès, M. Gaye a
retenu la mise en place par son ministère de tutelle de projets qui permettront à terme de "régler de manière structurelle" ces problèmes.

"Nous avons entre autres, le projet de permis à point, un des points de discussions et de partage avec les acteurs, le renforcement des contrôles routiers par la mise en place de brigades mixtes de sécurité routière, l’introduction d’une application audiovisuelle lors de l’examen pour l’obtention du permis de conduire", a-t-il cité.

Il a rappelé, face à la recrudescence des cas d’accidents de circulation, la récente sortie du président de la République appelant à prendre des mesures idoines pour éradiquer l’insécurité routière. 

Le Chef de l’Etat avait demandé le renforcement des contrôles routiers, du contrôle technique des véhicules, la délivrance et la gestion des permis de conduire, a fait remarquer le directeur des Transports routiers.
Mercredi 21 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :