Accident sur l’autoroute : Abdoulaye Baldé raconte son calvaire


Accident sur l’autoroute : Abdoulaye Baldé raconte son calvaire
Le député-maire de Ziguinchor a échappé à la mort, cela suite à un accident grave dont il a été victime dans la nuit du dimanche dernier sur l’autoroute. Dans son compte facebook, le président de l’Union centriste du Sénégal (Ucs), Abdoulaye Baldé raconte cette tragédie. «Rendons grâce à Dieu et prions sur son prophète Mouhamed (PSL), disons merci et amine à toutes les bénédictions reçues de mes parents, des saints hommes et de toutes et tous mes ami(e)s et proches. Grâce à Dieu j'ai échappé à un des accidents les plus spectaculaires et graves que je n'ai jamais connus de toute mon existence... En effet dimanche dernier en provenance de Mbour à l'entrée de l'autoroute à 5 km du premier péage, j'ai tenté de doubler un camion lourdement chargé ». « Il a tangué vers moi au moment de le doubler me propulsant vers les trottoirs qui m’ont à leur tour renvoyé vers le camion qui faucha ma roue arrière droite, ce qui a causé le renversement de ma voiture et fait plusieurs tonneaux sur la chaussée avant qu’elle ne se stabilise 100m plus loin les quatre roues en l’air et le camion affalé du côté droit de l’autoroute », raconte Baldé. « Grâce à nos ceintures, nous avons eu la vie sauve, moi qui étais au volant et mon ami Pape Sima comme unique passager, même si coincés à l’intérieur du véhicule, après l’accident, nous avons eu à nous démener pour sortir avant l’arrivée des secours, avec courage et sérénité. Je tiens donc à remercier les gendarmes pour la célérité avec laquelle, ils sont intervenus », poursuit le président de l'Ucs. Il a aussi salué « les îlotiers de l’autoroute pour leur perspicacité, les sapeurs-pompiers qui ont fait preuve de professionnalisme pour sortir au bout d’une heure et demi d’efforts, le chauffeur du camion. Au personnel de l’hôpital de Thiaroye qui nous ont apporté les premiers soins et radios (et qui ne cessent de prendre de même que les pompiers et gendarmes quotidiennement de mes nouvelles), et à tous mes amis et parents militants et sympathisants au Sénégal et dans le monde qui m’ont apporté leur soutien pendant ces moments pénibles. Merci à tous. Grâce à vos prières, je me porte très bien et que Dieu vous protège tous du mal…» raconte Abdoulaye Baldé, président de l’Ucs.
 
Samedi 28 Novembre 2015
Dakar actu




1.Posté par jj@jj.com le 28/11/2015 10:59
Eh oui, l'autoroute est un danger permanent. A chaque trajet je suis hyper concentré, je clignote à chaque rabattement gauche comme droite, je fais parfois des appels de phare ou petit klaxon pour informer que je vais dépasser (gauche ou droite ) car parfois les gens ne veulent pas se rabattre dans la file de droite.
Surtout le soir, dans la noirceur de la nuit, et sous les codes phares projecteurs des conducteurs de sens inverses et ceux de derriere qui te talonnent à plus de 150 km/h. Personne presque ne respectent les vitesses indiquées.
En plus parfois de ces chargements non réglementaires qui passent devant des forces de l'ordre au péage avec des ficelles qui retiennent des frigos/matelas/etc..dans le coffre grand ouvert ou le toit.

A quand l'éclairage complet de l'autoroute ?
A quand la limitation des excés de vitesses avec radar flash?
A quand l'interdiction de l'accés de ses poids lours et ndiaga ndiaye ?



Dans la même rubrique :
Bétenty, l'abattue

Bétenty, l'abattue - 27/04/2017