Accès à l’énergie : Le GVEP met plus de 1000 lampes solaires à la disposition des femmes de Tambacounda et Kédougou

Plus de 1000 lampes solaires seront mises en vente par les femmes entrepreneures des régions de Tambacounda et de Kédougou à compter de ce début du mois de février 2016, améliorant ainsi l’accès à une source d’éclairage saine, durable et économique aux communautés hors-réseau.


C’est ce que nous apprenons de GVEP international qui s’est lancé dans l’initiative de réduire le faible taux d’accès aux services énergétiques des populations des zones rurales éloignées. Il s’est agit, en effet, de faciliter l’accès des communautés aux lampes solaires dans les régions de Tambacounda et de Kédougou en espérant toucher 9 400 personnes à travers cette première livraison de 1 044 lampes solaires.
«Les femmes qui vendront ces services et produits solaires sont soit des entreprises individuelles, des GIE ou des associations. Elles sont fédérées par département, chaque zone détenant une responsable (à travers un contrat commercial) auprès du fournisseur dédié », nous confie-t-on à travers la note d’information dont dakaractu a eu copie.
Afin de faciliter la distribution et le paiement des produits, chaque représentante de département collecte les commandes dans sa zone pour ensuite la relayer au fournisseur. Un apport initial de 25% de la valeur du produit est requis, les 75% restants étant remboursés aux fournisseurs sous 60 jours suivant la livraison. A ce jour, il est prévu la livraison de 624 lampes à Kédougou et 420 à Goudiry, Tambacounda.
Sur le long terme, cela permettra de réduire les obstacles sur le manque de sensibilisation, les coûts initiaux coûteux, le Réseaux de distribution à travers l’organisation de journées d’information par GVEP et son partenaire SEM Fund le 1er février à Kothiary, Tambacounda et le 2 février à Kédougou ville.
Mardi 2 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :