Ablaye Diagne, frère d'un des thiantacounes assassinés à Madinatoul Salam: "C'est le nommé Khadim Ndella qui a abattu mon frère".


Ablaye Diagne, frère d'un des thiantacounes assassinés à Madinatoul Salam: "C'est le nommé Khadim Ndella qui a abattu mon frère".
DAKARACTU.COM  Dans l'affaire Béthio, les langues commencent à se délier. Le frère d'Ababacar Diagne (l'un des deux qui ont été tués à Keur Samba Laobé) s'est confié au Populaire. Pour avoir assisté au meurtre de son frère et de Bara Sow, Ablaye Diagne revient sur le le film des événements. Il raconte: "Arrivés à Madinatoul Salam, nous avons trouvé la porte ouverte et on est entré. Pendant que nous étions occupés à chanter des Khassaïdes de Serigne Touba, deux d'entre nous sont allés trouver Matar Sow, un des contremaîtres  du Cheikh pour demander une audience. Mais aussitôt après, nous avons vu une foule de gens qui pénètrent dans la maison en faisant le mur. Ils se sont dirigés vers nous. Ils avaient des bâtons, des machettes, des haches et même des pelles. Mais comme nous étions venus dans un esprit de paix et de dévotion, nous n'avons pas riposté à la violence des attaques". Selon Ablaye Diagne, Bara Sow est tombé le premier en répétant sans cesse à ses condisciples :<<Dem lén, dem lén !>> (partez, partez). "C'est alors que nous le transportions dans notre repli jusque devant la porte de la maison du Cheikh que mon frère Ababacar Diagne a été à son tour abattu d'un coup de fusil. C'est le nommé Khadim Ndella qui a tiré trois fois et c'est le troisième coup qui a atteint mon frère qui s'est éffondré devant moi. J'ai poursuivi l'assassin qui, après s'être caché derrière une voiture, est revenu à la charge pointant son fusil vers moi. J'ai alors pris la fuite. Alors que je fuyais et que les disciples du Cheikh me poursuivaient, j'ai entendu Khadim Ndella crier à mes poursuivants: "écartez-vous, je vais l'abattre". Il ne cessait de proférer des insanités à notre endroit. Pour vous dire la vérité, je ne dois mon salut qu'à ceux qui étaient entre nous. Car s'ils n'étaient pas là, j'aurais rejoint mon frère dans l'autre monde parce que Khadim Ndella m'aurait également abattu", a ajouté Ablaye Diagne.
Lundi 30 Avril 2012




1.Posté par galas le 30/04/2012 11:54
il se passe une fusillade chez toi alors que tu n es pas un sourd et tu dis je ne suis pas au courant; c malhonnête ça

2.Posté par Doff le 30/04/2012 16:56
Béthio n'a pas entendu les coups de feu?
Même si il était en train de baiser...



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016