Abdourahmane Diouf, Porte-parole de Rewmi : " C'est comme si Macky Sall faisait un appel du pied aux terroristes "


Le Porte-parole de Rewmi, le Dr Abdourahmane Diouf n'est pas en phase avec le président de la République sur l'approche de prévention de la lutte contre le terrorisme. 
Invité de l'émission "Sortie" de Walf Tv, il a déclaré que le chef de l'Etat n'avait pas à faire toute cette communication autour de la question. Ce qu'on attendait du président de la République c'était de faire un appel à toutes les forces vives de la nation (pouvoir, opposition, société civile, etc.) pour qu'on discute autour de la question sécuritaire. Mais il a plutôt versé dans l'isolement. "Nous avons observé la même chose avec le PSE, la crise Ebola et la crise scolaire pour laquelle en son temps, le Rewmi avait pris l'initiative de rencontrer le Premier ministre.....", dit-il. 
Mais ce que fait le Sénégal ressemble à de la provocation par rapport aux terroristes. Parce qu'à son  avis, c'est comme si le Sénégal faisait un appel du pied aux terroristes". "Notre pays n'a pas les moyens de la France encore moins celui des Etat-Unis. Donc comment peut-on se lever un matin et dire que nous allons combattre le terrorisme", dit en substance le porte-parole du Rewmi qui donne une phrase imagée en évoquant l'élève qui ne maîtrise pas ses leçons, mais qui a eu l'audace de lever la main pour se faire interroger. Résultat des courses il fera découvrir toutes ses carences et ses faiblesses. En gros, Dr Diouf pense qu'il y a eu erreur de communication sur la question. Pire encore, estime-t-il, Macky Sall perd davantage en interdisant la burqa. "L'interdiction de la burqa n'a aucun sens ou si elle en a, cela devrait plus se faire dans un cadre strictement sécuritaire, mais pas en faisant dans la stigmatisation. Le pouvoir se crée plus d'ennemis que d'amis en interdisant le burka", pense le camarade d'Idrissa Seck. "Je pense également qu'on n'a pas besoin de toute cette communication autour de la question sécuritaire qui doit être secrète et renseignée", note Diouf qui parlant de l'arrestation de l'Imam Ndao, estime qu'elle doit être inscrite dans le cadre du respect des droits individuels. 
Lundi 23 Novembre 2015
Dakaractu



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

24.Posté par Diecko le 01/01/2016 04:21
Que de la politique. J'ai beaucoup hésité avant d'écrire car je respecte ceux qui analysent et défendent leurs idées.
Je ne fais pas de différence de nos sois-disants opposants car beaucoup n'ont aucune maîtrise et vision de ce qu'ils avancent.
Venant de vous Mr Diouf, je suis déçu car je vous croyais au dessus de la mêlée mais malheureusement qui se ressemble s'assemble. Et c'est votre cas avec votre mentor.
Pas d'opposition systématique dans toute annonce du président. Faites vous vous même votre propre analyse sans vous référer à votre mentor.
La Sécurité du pays est indiscutable et vos propos me font dire que ce n'est pas demain que vous serez aux portes du palais.
Vous êtes hors sujet sur ce coup.

Djo

23.Posté par Deugg le 24/11/2015 11:24

Dans une démocratie qui se respecte, ce monsieur aurait été mis aux arrêts ! Ce sont plutôt ses propos qui ouvrent la voie aux terroristes. Arrêtons d'être des nafekh etr disons la vérité !!! Quand la survie et la sécurité de la nation sont en jeu, on doit se départir de ses habits d'opposants pour enfiler ceux de patriotes prêts à défendre leurs pays !
Mais là, on sent que M.Diouf aurait même aidé les terroristes à infiltrer notre pays !

22.Posté par vegas le 24/11/2015 08:02
Cher Monsieur Diouf,
la sécurité des citoyens ne devrait pas être un actif de plus dans votre fonds de roulement politique. la question est grave et sérieuse. appeler une opposition de 200 soi-disants partis politiques, pour que les anciens grévistes et les plus nuls de leur promotion se prononce sur une question de vie ou de morts, nooooooonnnn.
occupez-vous des "futilités" et laissez le peuple et les forces de défenses faire le boulot. acceptez ce pendant que le chef d'état élu , est le chef des armées.
Qu'Allah protège les Sénégalais et tout l'humanité.
Salam

21.Posté par manec le 24/11/2015 01:33
ces hommes du président, toujours au charbon, entrain de défendre le diable. A chaque présidence, des hommes qui ne font qu'énivrer le locataire du palais. Mais quel mal y a til de s prononcer sur un fait, une interdiction qui nous engage tous.Arrêtons de dire que le président a des infos qu'on na pas. Cela est valable dan un pays de dictateur mai pas en democratie. cette question est si delicate, si dangereuse qu'un seul homme ne devrait prendre de decision sans lassemblee sans conseil social et economique. sans audition de bon nombre de specialiste de la question.rappelons nous avan macky, limam sarkozy avait lancé une fatwa contre la burqa.et le senegal toujours suiveur de la france na fait que son boulot

20.Posté par Merci Dr.Diouf le 23/11/2015 22:17
Trés pertinent comme toujours. l'un des rares politiciens que j'ecoute pour apprendre.

Que Dieu te protège.

19.Posté par Amadou le 23/11/2015 21:14
Salam Je le dis franchement c comme on ne comprend pas encore comment ça fonctionne le nouvel ordre mondial. Soyons vigilants et pertinents car les valeurs intellectuelles de chaque personne ne traduisent pas qu'on se doit d'analyser à l'occidental les sujets d'actualité. Je veux dire par là "LES OCCIDENTAUX NOUS PRENNENT POUR DES MOUTONS DE PANURGE" on se conforme à leurs idées sans le sens de critique. DE GRACE N'ACCEPTONS PAS LE TERME 《TERRORISME ISLAMIQUE》juste terrorisme car l'islam vient de la paix et non de la terreur.

18.Posté par Laf le 23/11/2015 16:49
Gagnez entre 300 et 1625 € par mois en gérant les annonces immobilières des autres! En savoir plus: http://emploi.enfinvendu.com/?p=83592

17.Posté par Alain Goetghebuer le 23/11/2015 16:12
Monsieur Diouf, je ne vous connais pas, mais votre language transpire la haine et la recherche d'arguments tout à fait fictifs.
Vos propos sont ceux d'un serpent à la langue fendue et fourchue.
Je crois et crains que vous ne soyiez un homme sans dimension.

16.Posté par Atypico le 23/11/2015 15:59
Sacré porte parole de REWMI ! Où mène l'anti Mackysme primaire ! A la politique de l'Autruche, au soutien aveugle aux marabouts sans distinction qui peuvent influencer une élection . Cela mène à imaginer un Sénégal à l'abri de toutes les contradictions,tous les conflits, toutes les idéologies et actes nihilistes , qui secouent toute la planète et enseuillent non seulement nos voisins immédiats mais ausi nos propres frères etcousins qui y vivnt ou y voyagent ! . Proposer la politique de l'autruche , à la place de celle "suiviste" de Macky le médicocre, n'empêchera rien mais encouragera les intégristes islamistes et leurs divers bras armés terroristes de propérer et de frapper le moment venu, Autre Question Rewmi est - il favorable au grand Califat prôné par DAECH en Afrique ? Pourquoi Rewmi n'a rien dit qaund le Sénégal a envoyé se sodats au service de l'Arabie Saoudite qui a d'abord financé tout les terroristes et DECH avant de prendre peur devant ses ambitons propres ?

15.Posté par filly le 23/11/2015 14:58
tous les partis opposants peuvent dire leur suggestions sauf vous les rewmistes et les libéraux vous êtes loin d’être des exemples

14.Posté par Joorjoor le 23/11/2015 15:47
L'un dans l'autre, le port de la burqa devient automatiquement un sujet de discussion pertinent, c'est d'abord un signe clair d'une attitude extrême. L'identification de potentiels terroristes peut permettre de prévenir les attentats et sauver des vies, il est nécessaire de refuser cet accoutrement qui a montré ce qu'il pourrait cacher. On a assez communiqué sur la question, arrêtez de semer la zizanie

13.Posté par Joorjoor le 23/11/2015 15:47
Dr., c'est de la malhonnêteté intellectuelle que de réagir de la sorte. Le président Sall en exercice de la cedeao se doit de donner une position claire sur tous les sujets qui interpellent le continent, mais surtout sur ce sujet chaud qu'est le terrorisme. Pour ce qui est des moyens limités du Sénégal, il est important de vous rappeler que personne n'a encore les moyens efficaces pour lutter contre le terrorisme, ce phénomène, usant de méthodes inconventionnelles, inattendues, imprévisibles dans la plupart des cas. Les puissances que vous avez énumérées sont impuissantes face à ce fléau. Alors la lutte contre le terrorisme s'organise dans la communication, la sensibilisation et l'éducation. Personne n'est préservé, aucun pays n'est assuré de ne pas subir le terrorisme, car ce que ces criminelles réclament, aucun pays ne le leur donnera ce qui fait que tout le monde est "mauvais" "fautif" et "blamable". Par conséquent ne pas sensibiliser les populations c'est ouvrir les portes aux terroristes et leur permettre de recruter tranquillement auprès des populations vulnérables.

12.Posté par Joorjoor le 23/11/2015 15:46
Comment cela

11.Posté par lui et moi le 23/11/2015 13:37
Monsieur Diouf,

Vous êtes si pertinent et modeste dans vos analyses. Mais vous perdez votre temps en restant derrière Idrissa Seck

Il est fini et vous vous commencez.

Je fais des partie des nombreux sénégalais prêts à vous accompagner pour le bien de notre pays.

10.Posté par lui et moi le 23/11/2015 13:22
Franchement Monsieur Diouf, vous êtes très pertinent dans toutes vos analyses.

Mais je dois dire aussi que vous passez votre temps en restant derrière Idrissa Seck

Le Sénégal a besoin de vous.

Je ne fais pas de politique mais je fais parti des nombreux sénégalais qui sont prêts à vous accompagner car vous pouvez apporter beaucoup de chose à ce pays. Vous êtes différents des politiciens dans vos analyses

9.Posté par dada le 23/11/2015 13:19
je vous admire tropppppppppp

8.Posté par diallo le 23/11/2015 12:50
quelle pertinence? ce monsieur n arrive même pas à avoir la bonne information sur ce qu il dit. Il oarle d interdiction de la burqua, alors qu ils n ya pas encore d interdiction.avec ça il pretend doner des cours de com à qui? avoir la bonne information est capitale avant de se lancer dans toute entreprise. il m3 déçoit

7.Posté par Seikh Kane le 23/11/2015 12:24
Niawe lamingne.Jaloux et mécontent du rang social du Président Macky Sall.Le Parti Réwemi et son patron Idrissa Seck ne dirigeront jamais le SÉNÉGAL.

6.Posté par amadou gaye le 23/11/2015 11:58
Dr diouf vous êtes un homme respectable malgré les divergences alors il faut vous garder de faire de la politique politicienne au point de jouer avec des questions de défenses et de sécurités où il faut une unité totale des sénégalais.

5.Posté par badou le 23/11/2015 11:06
tres tres pertinent ce monsieur

1 2


Dans la même rubrique :