Abdoulaye Wilane : « Ce que le président ne nous a pas dit… j’ai senti un Président serein »

Joint au téléphone par Dakaractu, le maire de Kaffrine s’est prononcé sur le discours à la nation du Chef de l’Etat.


Ce qu’il y a retenir du discours…
« Bien que le Sénégal soit dans une année électorale, on a eu droit à un vrai message à la nation d’un chef d’Etat à l’occasion de la fête de l’indépendance. J’ai senti un Président serein qui sait très bien que nous sommes en année électorale d’une haute importance, mais qui n’a pas fait de la politique politicienne ou un message fortement politisé. Il s’est juste contenté d’un vrai message à la nation à l’occasion de l’indépendance qui célèbre notre liberté retrouvée. Il a ensuite saisi l’occasion pour nous rappeler que la fête de l’indépendance c’est là fête des armées, la fête de la jeunesse et c’est là qu’il nous a rappelé le thème de cette 57ème célébration « force de défense et de sécurité dans la préservation de notre environnement. C’est dans ce cadre-là que le Président nous a rappelé  les agressions multiples dans le domaine de nos ressources halieutiques et forestières non seulement en Casamance, dans l’océan et dans nos fleuves, mais tout l’environnement Sénégalais qui est pris en compte dans le cadre de préserver l’environnement pour ses générations futures. Le Président a rappelé que c’est parce que notre pays est indépendant que dans notre cadre de vie commune, nous sommes dotés de dirigeants et d’institutions qui fonctionnent. C’est ainsi qu’il a rappelé que le 31 Décembre, ce qu’il avait annoncé est en train d’être suivi : il s’agit de la baisse du prix de l’électricité, la transformation des titres fonciers. A l’occasion des tournées qu’il a débutées et de la réalisation du PSE, la vision, les actions sont une volonté d’asseoir un développement inclusif et solidaire qui se fait dans le domaine de l’accès à l’eau, l’accès à l’éclairage, le désenclavement et l’allégement des travaux ménagers notamment pour les femmes et les enfants.

Statut chef de village et bonne gouvernance
« Le Président a annoncé que le gouvernement travaille à octroyer aux chefs de village des indemnités en d' guise de salaire, je considère que c’est la plus grande annonce de ce discours parce que non seulement il répare une injustice, mais rectifie une discussion malencontreuse mal prise. Cela veut dire que le Président est à l’écoute de son pays parce que dans toutes les communes, les délégués de quartier ou chef de quartier ont des salaires et des indemnités. Là où les chefs de village qui l’avaient l’on perdu en 2012.  Le Président a aussi parlé de la bonne gouvernance et il nous a rappelé que nous étions en année électorale et que l’objectif d’enrôlement est atteint mais il reste encore à faire.

Elections législatives
Il y a beaucoup de localités où les Sénégalais ne sont pas inscrits et je rappelle parce qu’il ne l’a pas dit qu’il ne s’agit pas de trouver des cartes d’identité seulement aux électeurs. Les Sénégalais qui ont entre 5 et 18 ans ont le droit d’avoir des cartes d’identité. Là le Président n’a rien dit. L’autre problème qu’il n’a pas encore souligné, c’est le temps qu’on a mis pour enrôler autant de Sénégalais dans le fichier électoral, est ce qu’on aura le temps, les moyens et l’organisation transparente pour distribuer les cartes d’identité qui sont aussi des cartes d’électeur, là il a simplement indiqué que le gouvernement travaille à nous garantir des élections transparentes ».
Mardi 4 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :