Abdoulaye Sylla l'administrateur provisoire de Ahs se trouve être le confident de la première dame!


Abdoulaye Sylla l'administrateur provisoire de Ahs se trouve être le confident de la première dame!
DAKARACTU.COM - Abdoulaye Sylla, qui est devenu l'administrateur de Ahs à travers sa société Add-Value Finance, est un proche parmi les proches de la première dame, Marème Faye. Ce visiteur régulier du palais de la République entretient d'étroites relations avec la première dame et cela depuis bien des années. Souvent invité par le couple présidentiel, il fait partie de leurs véritables hommes de confiance. Et c'est donc à lui que l'administration provisoire de la société Ahs a été confiée, suite à une décision de la Crei. Ce même Abdoulaye Sylla qui a tout de même traîné bien des casseroles -on parle d'une dette de 800 millions- figure également parmi les bénéficiaires du marché de fourniture d'engrais au monde rural, aux côtés de Cheikh Amar...

DAKARACTU

GESTION AHS - Derrière Add-Vallue, Abdoulaye décide : Ahs tombe de Charybde en Sylla

Abdoulaye Sylla qui s’est adjugé aujourd’hui le titre d’administrateur provisoire d’Ahs, est bien connu dans le temple de Thémis, où il se rend pour régler les différents contentieux qui le l’opposent à différents partenaires. Bien que n’ayant jamais géré une structure de la dimension d’Ahs, sans compter le fait qu’il n’a aucune qualité légale pour agir au nom de la société Add-Value Finance, il règne en maître au sein de la société de handling, dont il a même fait partir le partenaire stratégique, Menzies Aviation. Ce qui ne l’a nullement inquiété, ni non plus ses mandants de la Crei.
L’administrateur provisoire d’Ahs, M. Abdoulaye Sylla, n’a aucun titre pour se prévaloir de ses actes de gestion à ce poste. En dehors du fait qu’il est l’époux de l’administrateur légal, aucune qualité ne le prédispose à ces fonctions. Abdoulaye Sylla, qui signe toutes les correspondances d’Ahs comme administrateur provisoire, n’a pas fait d’études d’aéronautique, ni même d’expertise comptable. Il dit avoir des diplômes, mais les gens qui le connaissent en doutent, faute de les avoir vus. Le mari de Mme Fatoumata Zohra Dème se prévaut d’études en logistiques, mais dans les faits, la spécialité dans laquelle semble exceller M. Abdoulaye Sylla semble être celle d’échapper à ses multiples créanciers.

Longue liste de contentieux
Au nom de sa société Sylla logistics commerce (Slc), il a pu obtenir de la société Amsa Assurances deux garanties de 300 millions de francs Cfa chacune. Cela, en tant que caution aval fournisseur, pour la période du 14 février 2006 au 11 mai 2007. La société Amsa Assurances avait donné sa caution à la société de M. Sylla pour lui permettre de s’approvisionner en produits pétroliers auprès de la Société africaine de raffinage (Sar). La Slc n’ayant pas réglé les factures de la Sar, la caution d’Amsa fut appelée, et cette dernière a été obligée de payer plus de 400 millions de francs Cfa à la Sar. Amsa s’est par la suite retournée vers Abdoulaye Sylla, l’actionnaire unique de la Slc, pour recouvrer ce montant. A notre connaissance, à ce jour, cela n’a pas encore été fait, malgré de longues péripéties judiciaires.
La même Slc doit également plus de 60 millions de francs Cfa à la Société générale des banques du Sénégal (Sgbs).
Par ailleurs, avec une autre de ses sociétés, dénommée Etablissement Abdoulaye Sylla, l’homme a été condamné par le Tribunal régional hors classe de Dakar à payer plus de 60 millions de francs Cfa à Oryx Sénégal, pour l’émission d’une lettre de change impayée. La décision du Tribunal a été confirmée en appel en date du 2 février 2009. Jus­qu’aujourd’hui, par des arguties juridiques, Abdoulaye Sylla est toujours parvenu à échapper à ses obligations de paiement.
Au titre d’une autre de ses sociétés, dénommée Etudes coordinations travaux Sa (Ecotra), Abdoulaye Sylla a été épinglé par la société Bolloré Africa Logistics, à l’époque où elle s’appelait encore Sdv, pour émission de deux chèques sans provision, d’une valeur respective de plus de 14,2 millions et de plus de 35,1 millions de francs Cfa, tirés sur la Banque sahélo-saharienne pour l’investissement et le commerce (Bsic). D’ailleurs, cette même banque le poursuit, à son titre de gérant d’Ecotra, pour une créance avoisinant les 165 millions de francs Cfa.

Un terrain hypothéqué en patrimoine
Le plus intéressant dans cette affaire est que, M. Abdoulaye Sylla, né en novembre 1971 à Diourbel, n’a comme patrimoine connu qu’un bail sur un terrain de 10 000 m² aux environs de Mbao. Ce terrain est par ailleurs hypothéqué, à titre conventionnel pour plus de 322 millions de francs Cfa au profit du Crédit agricole du Sénégal, et pour 70 millions de francs au profit de la Bsic. De plus, le même terrain est frappé d’un commandement valant saisie réelle d’Oryx Sénégal.
Il faut croire que ce palmarès de M. Sylla, loin d’être exhaustif, n’a pas impressionné outre mesure les magistrats de la Cour de répression de l’enrichissement illicite qui, en plus de laisser son épouse, totalement inexpérimentée, prendre la gestion d’Ahs, ont constaté avec passivité que celle-ci est maintenant exercée par ce mari aux méthodes en affaires dignes de personnes poursuivies pour les délits pour lesquels cette même Cour a été mise en place.
Mieux encore, on peut se demander, au vu des actes posés par l’administrateur de fait, et restés sans conséquence, si la Crei a en tête le souci de la préservation de l’outil de travail et des emplois des responsables de familles qui en vivent. On peut se référer pour cela, juste sur deux cas patents. Il y a d’abord le contentieux qui oppose Ahs à l’Agence des aéroports du Sénégal, ainsi que la réintégration de M. Cheikh Ahmed Tidiane Ndiaye. Dans les deux cas, des employés d’Ahs estiment que l’administrateur provisoire est en train de faire montre de sabotage au détriment de la société qu’il est censé gérer en bon père de famille.

LE QUOTIDIEN.SN

GESTION AHS - Add-Value pour gérer Ahs : Rideau de fumée sur un écran

La société qui a été désignée par la Crei pour administrer provisoirement la société Aviation handling service n’a pas d’expérience en matière d’aéronautique. Et bien que dans sa raison sociale, elle est censée faire de l’audit et du contrôle en plus du commissariat aux comptes, son unique administrateur n’en a pas les compétences. Plus inquiétant, Add-Value Finance sert de société-écran à une autre basée aux Iles vierges britanniques (Bvi).
A peine l’opinion édifiée de la bamboula effrénée que Papa Alboury Ndao a menée à la société Dp World Sénégal, que l’on découvre qu’en matière d’administration provisoire des biens présumés appartenant à Karim Wade et à ses prête-noms, le pillage de Dp World par Papa Alboury Ndao n’est en rien comparable à ce qui se passe à la société Aviation handling service (Ahs). Ici, on semble avoir atteint un niveau supérieur en matière de prédation. D’ailleurs, pour ne pas permettre que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) puisse invoquer l’ignorance des effets de ses décisions dans cette affaire, les avocats de Bibo Bourgi, Pierre Agboba et Mamadou Pouye, les actionnaires de la société Ahs, ont décidé de déposer devant ladite Crei une requête pour obtenir la révocation d’Add-Value Finance de son rôle d’administrateur provisoire de la société.
Et c’est le moins qu’ils puissent faire, même si les décisions de la Crei ne sont pas susceptibles de recours. Car en premier lieu, ce qui pose problème ici, c’est le choix de l’administrateur provisoire. C’est en date du 3 juin 2013 que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a désigné par ordonnance, la société Add-Value Finance, pour administrer provisoirement la société Aviation handling service (Ahs). Au vu de l’importance de la tâche qui leur était confiée, on aurait pu s’attendre à ce que les ordres nationaux d’experts-comptables et d’évaluateurs agréés soient consultés ou bien leur opinion consultée. Or, il n’en a rien été. Comme avec la désignation du cabinet Rma de Papa Alboury Ndao, la Commission d’instruction de la Crei a pris sa décision d’autorité, sans consulter qui que ce soit. Ni l’Ordre national des experts-comptables et des comptables agréés du Sénégal (Onecca) ni l’Ordre national des experts et évaluateurs agréés du Sénégal (Oneeas) n’ont été consultés.

Société-écran basée aux Iles vierges britanniques (Bvi)
Il n’est donc pas étonnant de retrouver les magistrats de la Crei en première ligne lorsque leurs administrateurs provisoires, choisis d’autorité, se retrouvent en flagrant délit de gestion calamiteuse, pour dire le moins. Et dans le cas d’Ahs, il y a plein de choses à dire.
Pour en revenir à l’administration provisoire confiée à Add-Value Finance, cette dernière est inconnue sur la place publique. Voici en effet une société créée le 19 novembre 2012 à Dakar, devant notaire, comme société anonyme unipersonnelle, administrée par Mme Fatoumata Zohra Dème, et qui se retrouve, en un peu plus de 6 mois, à gérer une entreprise ayant plus de dix ans d’existence, et employant plus de 600 personnes sur la plate-forme aéroportuaire de Dakar.
Mais mieux encore, la société Add-Value Finance n’est même pas une société sénégalaise dans les faits. En effet, selon ses statuts, déposés le 9 novembre 2012 devant le notaire Me Patricia Lake Diop, la société Add-Value Sa, administrée par Mme Fatoumata Zohra Dème, n’est que la filiale de la société Iveria Investments holding Ltd, dont le siège se trouve sur l’île de Tortola, aux Iles Vierges britanniques. Cette dernière a pour administrateur un certain Stephane Postifferi, dont le cabinet est sur le Blvd Princesse Charlotte à Monaco. C’est ce M. Postifferi qui a donné mandat à Fatoumata Zohra Dème de créer Add-Value Finance Sa à Dakar. Une sorte de valeur ajoutée pour les marchés à gagner grâce à la Crei ?
Quoi qu’il en soit, la Crei a mis Ahs sous administration provisoire parce qu’elle la soupçonne d’être la couverture d’une autre société établie aux Iles vierges britanniques, et par laquelle Karim Wade, Bibo Bourgi et leurs présumés complices pomperaient les ressources publiques. Et que font les magistrats de la Crei ? Ils confient l’administration provisoire de l’entreprise à une société créée de toutes pièces, dans les mêmes conditions que celles qu’ils reprochent à la société qu’ils veulent contrôler !
Bien entendu, les membres de l’Onecca sont scandalisés. L’un d’eux, tout en s’étonnant que les magistrats de la Crei aient décidé de jouer en solo dans cette affaire, estime que la moindre des choses aurait été que l’Onecca soit consulté. «Ils ne sont pas obligés de tenir compte de l’avis de l’Onecca, mais ils auraient au moins pu savoir ce que nous en pensons.» Le même expert-comptable souligne que puisqu’aussi bien la Crei que l’Onecca sont deux structures créées par la volonté du législateur, on aurait pu s’attendre à ce qu’elles collaborent. Malheureusement, c’est très loin d’être le cas. On l’a vu dans le cas de Papa Alboury Ndao, on le voit encore mieux avec l’histoire de Add-Value Finance Sa.
Mais cette affaire passe en plus difficilement, parce que la société Add-Value n’a que six mois d’existence. En un trimestre seulement, l’autorité judiciaire lui confie une mission aussi importante que l’administration provisoire de Ahs, sans se demander si elle a les ressources humaines et techniques nécessaires à l’accomplissement de sa mission. Mieux encore, elle ne trouve rien de choquant au fait que l’administrateur général d’Add-Value Finance Sa se décharge de ses fonctions au profit de son époux, qui n’a aucune qualité pour diriger une entreprise au nom d’une autre dont il n’est même pas salarié.


LE QUOTIDIEN.SN
Dakar actu




Mardi 13 Août 2013
Notez


1.Posté par ZAMIO le 13/08/2013 12:07
ET VOILA LA DER DE DER !!! C'EST CA LE YOKKUTE SAUCE MACKY/MARIEME FAYE SALE. HE OUI, PAUVRE DE NOUS AUTRES SENEGALAIS ...

2.Posté par FLIC le 13/08/2013 13:42
MACKY FAIS GAFFE, VOUS AVEZ DECIDE DE VOUS ENRICHIR RAPIDEMENT SUR LES PRETENDUES SOCIETES DE KARIM. FAIS GAFFE MACKY, TU RISQUE DE TE TRETROUVER EN PRISON UN JOUR AVEC TA FEMME ET TOUS TES ACOLYTES. A LA SENELEC, AU PORT ET A l4AGENCE DES AEROPORTS DU SENEGAL TU AS PLACE QUE DES PORTEURS DE VALISE. KANTE FAIT DU N'IMPORTE QUOI, IL VA ENCAISSER AVEC L'AO POUR LE DRAGAGE CONFIE A EIFFAGE. PAPE MAEL DIOP A RETROCEDE DES COMMISSIONS A LA FONDATION SUR LE MARCHE DE 4 MILLIARDS DE LA SOTRACOM. DIENG A LA SENELEC A FAIT DU GRE A GRE SON JEU FAVORI. CES GENS SERVENT D'ENTONNOIR, MAIS LE RECEPTACLE FINAL EST CONNU. MACKY FAIS GAFFE. TRAVAILLE ET ARRETES LA POLITIQUE ET L'ENRICHISSEMENT PERSONNEL ET FAMIIAL. MACKY MOYE TOUL. ON T'A A L'OEIL

3.Posté par decu le 13/08/2013 13:58
Donc ce qu'on reprochait a Karim, des amis de la famille presidentielle l'ont fait. C a dire creer des societes fictives dans les iles vierges britaniques, et s'acquaparer des societes sous la complicite de la justice. Vraiment c'est au tour de cette CREI d'etre auditee, pcq apres ce qui s'est passe a DP World, voila encore un autre scandal a AHS. Tout pcq qu'on ami a la femme du PR ou n'est n eveu du procureur de la CREI. C'est le meme systeme sous Wade qui continue, ce sont des eleves de Wade qui sont au pouvoir. Donc les lecons de magouille, de commission, de lien de parenter tout est bien assimiler du maitre.

4.Posté par deug le 13/08/2013 14:02
Ce sont ces genres de pratiques qui renflouent les caisses de la Fondation Servir le Senegal, comme du temps de Mme Viviane Wade ou Mme Elisabeth Diouf. Les detourneurs de deniers publics seront tjrs proteges par les 1ere Dame.

5.Posté par Vérité VRAIE le 13/08/2013 14:47
Il ya quelque chose de louche sur l'affaire DP WORLD...
Pourquoi les Dubaïotes n'ont pas porter plainte contre l'état du Senegal qui a mis, par force, leur société sous administration provisoire???
Le gouvernement du Senegal ose-t-il, par exemple, mettre sous administration provisoire, et de manière unilatérale, EIFFAGE SENEGAL???
je pense qu'il ya des non-dits dans cette affaire!

A SUIVRE..........

6.Posté par makilleur le 13/08/2013 15:09
ils n'ont mm pas hontes ces traqueurs de bien mal acquis et aujourd8 ils y sont bien encrés c'est dommage k l monde est pti

7.Posté par lamine le 14/08/2013 01:39
on a tres bien essayé de parler de mr Abdoulaye sylla.mais ya pas plus truand ke ce mec.com il a été décris ce monsieur a eu tt ce kil a juste parce kil est l'ami du president macky depuis kil était ministre de l'énérgie.en fait c lui ki lui trouvait des marabouts par l'entremise d(un certain Alioune ndiaye.sylla comme on l'appelle a été initié aux affaires par un nommé pape tall frere de Moustapha tall.pape tall l'avait employé com manœuvre et lui avait remis une becane pour kil lui contrôle ses futs vides et ses chaargement de petrole lampant.ensuite kan il a truandé pape tall ce dernier l'a viré et il est allé un partenaire ki était aux états unis pour lui faire le meme tour ka pape tall sauf cet immigré avait tt délégué a sa femme raison pour lakelle sylla na eu aucun mal a la gruger.apres ce coup il profita d'un différend entre pape tall et Moustapha tall pour se lier d'affaire avec ce dernier kil ne tarda pas a gruger aussi allant juska epouser la petite sœur de Moustapha tall ki vendait des jus de bissap a Kaolack.d'ailleur c'est avec le mariage de cette fille kil offrit a marieme faye sa 1ere ndieuké.du coup kan celle ci donna naissance a une fille elle sera baptisée marieme faye..................ensuite bcp d'au a coulé maiq tjrs sous la protection de macky ki a eu a forcer la main a oryx d'accepter de travailler avec sylla kan ttes les compagnies petrolieres ont dit non.............il a par la suite comme il se disait un vip epousé une autre femme ki était je pense aux usa................il doit a la sar a la douane a Moustapha tall a oryx a pape tall a ce pauvre immigré et a je sais pas combien de personnes.............son jeu favori a tjrs été de monter une société avec des prets obtenus grace a macky et en tirer le maximum pour ensuite laisser tomber et en créer d'autres etc etc etc .......................mais nous ki lavons tjrs connu kelkun ki se faisait tjrs déposer nous nous sommes tjrs dis kil travaillait pour le compte de macky ki a eu a lui offrir s premiere vraie voiture avec chauffeur svp apres kil ait truandé la 205 de ce pauvre immigré et avoir une audi kil a abandonné a un vendeur de vehicule a centenaire dés ke macky lui a offert ce 4X4 vert immatriculé 2383 AA de couleur verte..................bref un vrai salopard

8.Posté par lamine le 14/08/2013 01:39
on a tres bien essayé de parler de mr Abdoulaye sylla.mais ya pas plus truand ke ce mec.com il a été décris ce monsieur a eu tt ce kil a juste parce kil est l'ami du president macky depuis kil était ministre de l'énérgie.en fait c lui ki lui trouvait des marabouts par l'entremise d(un certain Alioune ndiaye.sylla comme on l'appelle a été initié aux affaires par un nommé pape tall frere de Moustapha tall.pape tall l'avait employé com manœuvre et lui avait remis une becane pour kil lui contrôle ses futs vides et ses chaargement de petrole lampant.ensuite kan il a truandé pape tall ce dernier l'a viré et il est allé un partenaire ki était aux états unis pour lui faire le meme tour ka pape tall sauf cet immigré avait tt délégué a sa femme raison pour lakelle sylla na eu aucun mal a la gruger.apres ce coup il profita d'un différend entre pape tall et Moustapha tall pour se lier d'affaire avec ce dernier kil ne tarda pas a gruger aussi allant juska epouser la petite sœur de Moustapha tall ki vendait des jus de bissap a Kaolack.d'ailleur c'est avec le mariage de cette fille kil offrit a marieme faye sa 1ere ndieuké.du coup kan celle ci donna naissance a une fille elle sera baptisée marieme faye..................ensuite bcp d'au a coulé maiq tjrs sous la protection de macky ki a eu a forcer la main a oryx d'accepter de travailler avec sylla kan ttes les compagnies petrolieres ont dit non.............il a par la suite comme il se disait un vip epousé une autre femme ki était je pense aux usa................il doit a la sar a la douane a Moustapha tall a oryx a pape tall a ce pauvre immigré et a je sais pas combien de personnes.............son jeu favori a tjrs été de monter une société avec des prets obtenus grace a macky et en tirer le maximum pour ensuite laisser tomber et en créer d'autres etc etc etc .......................mais nous ki lavons tjrs connu kelkun ki se faisait tjrs déposer nous nous sommes tjrs dis kil travaillait pour le compte de macky ki a eu a lui offrir s premiere vraie voiture avec chauffeur svp apres kil ait truandé la 205 de ce pauvre immigré et avoir une audi kil a abandonné a un vendeur de vehicule a centenaire dés ke macky lui a offert ce 4X4 vert immatriculé 2383 AA de couleur verte..................bref un vrai salopard

9.Posté par thioune le 14/08/2013 09:55
je suis un agent de AHS depuis 2003 on percevait nons salaire vert 5 ou le10 de chaque moi mais avec la nouvelle gestion Dieu merci .la grande Dame de la boite fesais des choses pas catolique Mme Ndiaye Mme Ndaw et autre.
est puis chaque moi la boite économise plus de 40000000f cfa qu'on verser à MENZIS et karim .il paye le cotidien de madiabal qui sort avec une femme de l'ancienne gestion tout va bien avec la vouvelle gestion merci Macky

10.Posté par mboukhe le 19/11/2013 13:01
Quand on parle a propos de quelqu un on doit etre sur de ce que l on dit on dois pas parler pour denigrer la personne certe il peut commetre des choses qui sont a critiquer mais il a fait des choses qui sont a saluer a touba on ne doit pas s appesantir sur le cote obscur de l individu qui n a rien a se reprocher qui est blanc comme neige dans ce pays alors il ne faudrais pas lui laisser le temps de travailler pour pouvoir montrer qu il est a la hauteur des attentes du president d apres tout ce qui a ete dis sur lui et rien donc laissons le travailler et parceq ue c un bosseur et un pro il s en sort toujours et il s en sortira parcequ il a fait de bonnes choses



Dans la même rubrique :