Abdoulaye Makhtar Diop sur l’affaire Lamine Diack : « La conservation et le prestige de l’image de notre pays vaut tous les sacrifices »


Depuis l’éclatement de l’affaire dite Lamine Diack, le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop s’était toujours gardé de s’épancher là dessus pour plusieurs raisons. Parce que le vice-Président de l’Assemblée Nationale qui a « presque des liens fusionnels avec le Président Lamine Diack pour avoir été son premier directeur de cabinet en 1978, s’est toujours gardé de verser dans la polémique puérile. »
 
« Inutile de vous dire que j’ai des liens fusionnels avec le Président Diack pour avoir été l’un de ses premiers collaborateurs », rappelle Makhtar Diop qui est plus que gêné quand on parle de l’argent de Lamine Diack comme de l’argent de la drogue. » « Ce n’est pas de l’argent de la drogue mais du dopage, et parler de cet argent comme comme de l’argent sale, je trouve que cela est inadmissible », indique le Grand Serigne de Dakar qui rappelle que personne ne pouvait soupçonner que cet argent de Lamine Diack était douteux…
 
Rappelant qu’il est toujours membre du comité éthique de la FIFA, Abdoulaye Makhtar Diop invite les uns et les autres à savoir raison garder. Sur ce, le Grand Serigne de Dakar et Vice-Président de l’Assemblée Nationale est d’avis que « la conservation et le prestige de l’image de notre pays vaut tous les sacrifices. » Une manière pour lui d’appeler les politiciens de tous bords d’éviter de verser dans la critique puérile...
Dimanche 10 Janvier 2016
Dakaractu





Dans la même rubrique :