Abdoulaye Daouda Diallo répond au FPDR : « S’il était possible de frauder des élections, je pense que ceux qui s’agitent n’auraient jamais quitté le pouvoir »


Récusé par l’opposition pour l’organisation du référendum, le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo a répondu au Front patriotique pour la défense de la république (FPDR). Profitant de la journée de la protection civile, il a indiqué s’adressant à ces derniers : « Nous avons l’expérience des élections, et l’organisation d’un référendum est la plus abordable. C’est propos ne reposent sur rien, si on pouvait procéder à des fraudes pour des élections, je pense que ceux qui s’agitent n’auraient jamais quitté le pouvoir. Ce n’est pas notre philosophie. Lors des locales, les élections se sont bien passées et on n'a enregistré aucune récrimination. Pourquoi donc s’agitent-ils ? » se demande le ministre.
Le ministre à qui il est reproché de ne pas autoriser tous les partis politiques à intervenir dans les bureaux de vote, de rappeler en outre que « nous ne sommes pas dans une élection. »
« Un référendum c’est une consultation du peuple. Il peut y avoir des partis qui diront Oui et d’autre Non, mais rien n’est prouvé dans ce sens au niveau du code électoral ». « En terme de bon sens que l’on dise que tous les partis légalement constitués, je rappelle que l’on est à 258,  peuvent être présents dans les bureaux de vote. On ne peut pas autoriser objectivement 258 partis dans les bureaux de vote, c’est un non-sens. »
Le ministre pour finir est revenu sur le montant de cette consultation, en minimisant le coût. « On n’a pas encore fini de faire l’évaluation, mais c’est particulièrement modique par rapport à ce que l’on a connu. Le coût d’une élection c’est en fonction des listes. Mais aujourd’hui on a deux bulletins. En respectant les conditions légales, nous tirerons au maximum 12 millions de bulletins. Dans ces conditions c’est un montant faible qui ne devrait pas dépasser les 2 milliards objectivement... ».
Mardi 1 Mars 2016
Dakaractu




1.Posté par BC Boke Diallo le 01/03/2016 16:51
MERCI MONSIEUR LE MINISTRE POUR CES ECLAIRCISSEMNTS

2.Posté par Kendofoul le 01/03/2016 19:39
LA SORTIE DE L'AMBASSADEUR DES ÉTATS UNIS EST ON NE PEUT PLUS CLAIR

IL NE FAUT PAS FRAUDER.

http://www.seneweb.com/news/Societe/james-p-zumwalt-ambassadeur-des-usa-au-s_n_175463.html

3.Posté par gaye le 01/03/2016 20:09
C'est clair net et précis. Ces gens ont oublié qu'ils viennent de quitter le pouvoir,il ya seulement trois ans



Dans la même rubrique :