Abdoulaye Baldé pas encore prêt à rejoindre Idrissa Seck


Abdoulaye Baldé pas encore prêt à rejoindre Idrissa Seck
DAKARACTU.COM - Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, qui a connu plus qu’une frustration Pds, n’est pas pour autant prêt à rejoindre Rewmi d’Idrissa Seck. «Nous sommes à la veille d’élections, chacun essaie de ratisser le plus large possible. Pour l’instant, je suis dans un parti. Je remercie les amis de Rewmi de m’avoir tendu la main. Cela veut dire que je compte quelque chose dans ce pays», a déclaré Baldé. Avant d’ajouter qu’il est pour l’instant au PDS: «Je suis dans le Pds. S’il arrivait un jour que je veuille quitter ce parti, j’aviserais et, à ce moment, toutes les offres seraient les bienvenues.» 
Lundi 16 Janvier 2012




1.Posté par boy pikine le 16/01/2012 10:50
Idrissa SECK, comme il a eu à le rappeler, à qui voulait l’entendre, a toujours appartenu à la famille libérale dont la vraie signification idéologique classique se résume à la promotion de la capacité humaine et la protection de la propriété individuelle par l’État. Mais Idrissa Seck tient toujours qu’il n’est pas prisonnier des idéologies telles qu’elles sont importées chez nous.


Le libéralisme prôné par Idrissa Seck est guidé par deux principes directeurs : l’homme est seigneur et sa dignité doit être préservée, Dieu n’a pas créé un homme inutilement, chaque individu est dépositaire d’un talent et d’une compétence auxquels il faut garantir toutes les conditions d’éclosion. Il a été constant dans cette position malgré les attaques physiques et morales perpétrées à son encontre depuis 2004 y compris le plus vaste complot d’Etat contre un gomme politique dans l’histoire du Sénégal et qui s’est terminé par un non-lieu jamais dédit.

Donc nesoyons pas surpris de voir le " plan toukhou " se réaliser , pour ceux qui sont conscient des enjeux electoraux bien entendu .

IDY4PRESIDENT est plus que jamais une réalité et nous voterons tous pour un VRAI CHANGEMENT

2.Posté par boy pikine le 16/01/2012 10:51
A la fin d’un long épisode de calomnies et de médisance à son encontre, la justice sénégalaise ainsi que le principal accusateur ont fini par blanchir Idrissa Seck dans l’affaire dite des 40 milliards. Il n’y a jamais eu de lettres aux Etats-unis pour débloquer le prétendu compte trust qui contiendrait ces milliards…les sénégalais ont fini par démystifier les causeries « WADE waaxeet ». Ceux qui, à l’époque s’étaient érigés en lieutenants de guerre contre Idrissa SECK ont subi le même sort quand ils ont voulu auditer ou combattre « Monsieur 15% ». A la différence des autres lieutenants déchus de Wade qui ont tout accepté durant leur collaboration comme la Loi Ezzan, Idrissa, Idrissa Seck n’a jamais versé dans la compromission. Il menait le même combat à l’intérieur comme à l’extérieur de la « Maison du Père ».
Soucieux du développement du Sénégal, cet homme de vision qu’est Idrissa SECK a jugé plus important de rassembler tous les fils du pays y compris ses détracteurs d’alors pour entamer le redressement économique et social dès le 26 Février 2012 comme il l’avait entamé à travers son l’idée de construire des infrastructures dans une région à tour de rôle à l’occasion de la fête de l’indépendance, la pertinente théorie des « grappes de convergence ».

3.Posté par hlm nema le 16/01/2012 13:41
TU N'EST RIEN A ZIGUINCHOR SAUF UN MYSTIFICATEUR ET COMBATTRE LES CADRES POLITIQUE DE LA RÉGION ET FAIRE SEMBLANT D'ÊTRE CASACAIS TU AS UN GRAND MINISTÈRE MAIS TU CASERAS PERSONNE DE LA RÉGION DANS LES DIRECTIONS DE TON MINISTÈRE REGARDE DJIBO KA LA OU IL PASSE IL CASE SES PARENTS TU VAUX RIEN SAUF ENRICHIR TA FEMME ET APPAUVRIE LES ENTREPRENEURS DE LA RÉGIONS



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016