Abdoulaye Baldé depuis Ourossogui : "Nous avons été visés par des attaques. La violence est effectivement l'arme des faibles. (…) Aucune action violente ne peut prospérer"


C'est depuis Ourossogui, que Abdoulaye Baldé, leader de la Convergence patriotique Kaddu Askan Wi, a réagi à l’attaque de son cortège, dans le Nord-est du pays. "Nous avons été visés par des attaques, tout comme l'ont été certains leaders de l'opposition. Hier (mercredi 12 juillet), aux environs de 23 heures, nous sommes tombés sur une barricade et avons essuyé des jets de pierres à hauteur de Ourossogui, alors que nous revenions d'une tournée dans le nord. Des gens ont obstrué la route avant de lancer des pierres en direction de notre cortège. Une pierre a atterri sur  le capot de ma voiture", raconte le Maire de Ziguinchor.  
Abdoulaye Baldé fustige ainsi l’action de "malfrats" contre les cortèges de certains leaders de l'opposition, notamment Abdoul Mbaye. "Nous condamnons avec véhémence ces scènes de violence. La violence est effectivement l'arme des faibles. C’est une menace grave contre la paix publique", avertit l’ancien ministre.
"Nous déplorons cette attitude de la part de gens motivés par des intentions autres que celles d’un républicain", tempête le responsable libéral. A l’en croire, de pareils agissements sont attentatoires à la personne du leader politique qu’il est. Il exhorte les autorités administratives à diligenter une enquête afin de déterminer les auteurs. Abdoulaye Baldé exprime ainsi "sa sympathie, particulièrement à ses alliées et à tous les autres membres de son cortège". Le Maire de Ziguinchor invite ses partisans à ne pas céder, affirmant qu' "aucune action violente ne peut prospérer". 
Jeudi 13 Juillet 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :