Abdoul Mbaye pas concerné par le bilan du régime actuel : « Je ne reconnais plus mon Macky Sall … »


L’ancien Premier ministre de la deuxième alternance politique au Sénégal, Abdoul Mbaye,  a lancé son parti cet après-midi : « Alliance pour la citoyenneté et le travail » (ACT).
Pendant 30 minutes, il a décliné ce que seront les nouvelles bases de son parti tout en dressant un tableau sombre de la gestion de l’actuel régime. Et d’ailleurs pour Abdoul Mbaye ce bilan ne le concerne pas, puisqu'il « ne reconnait plus le Macky Sall de 2012 ».
 « J’ai été concerné par le projet auquel j’ai cru. Un projet de rupture, d’alternance politique devant conduire à une autre manière de gouverner le Sénégal avec des principes forts qui étaient appelés la reddition des comptes, la patrie avant le parti.  J’ai conduit la tâche qui m’avait été confiée dans cet esprit, mais on a mis fin à mes fonctions un peu plus tôt que vous ne l’auriez souhaité pour des raisons qui m'ont été présentées comme étant essentiellement politiques; mais au vu de ce que je constate en 2016, nous ne sommes plus sur le chemin qui avait été retenu au début de l’alternance », poursuivra-t-il.
 
Il ajoutera toujours dans cette même lancée : « on parlait d’alternance qui reposait sur un changement des hommes et des femmes. Malheureusement vous avez vu qu'avec l’actualité récente, ce sont les grandes retrouvailles, l’alternance n’a plus tellement de sens. Vous avez vu la patrie avant le parti, comment fonctionne l’Etat notamment à l’occasion des élections? On ne voit plus l’importance donnée à la patrie par rapport au parti. Il était beaucoup question de reddition des comptes et la CREI avait été mise en fonction à cet effet, avec l’OFNAC qui a été créé par la suite, vous constatez que les résultats sont bien maigres. Il n'y a qu'une seule personne concernée au point qu’elle soit considérée finalement comme une victime ». Vous voyez bien que ma responsabilité pourrait être engagée, fera savoir l’ancien PM sur le début de ce quinquennat devenu septennat, « car au début j’ai été responsable de ce qui s’est passé, mais ce virage à 360 degrés qui a été pris ne me concerne pas ».
L’ancien Premier ministre a cependant été interpellé sur un de ses discours lors duquel il
notait qu’il n’allait jamais s’opposer à l’actuel Chef d’Etat. Mais pour Abdoul Mbaye, il faut  retenir qu’il ne reconnait plus l’homme.
« En 2012 lors d’une interview j’avais confirmé mon engagement derrière le président Macky Sall de 2013, qui était le Macky Sall de 2012 et qui était peut être encore le Macky Sall de 2014. Mais aujourd’hui très sincèrement, je ne reconnais plus mon Macky Sall. Je ne suis pas un homme à vous suivre quelle que soit la direction que vous prenez. Si on poursuit le même objectif je vous suis, vous tournez à gauche, moi je continue mon chemin... »
Samedi 14 Mai 2016
Dakaractu




1.Posté par MIXX le 15/05/2016 13:11
LA CHASSE AU SORCIER KARIM WADE.



Dans la même rubrique :