Abdoul M'baye sur sa double nationalité et la Présidentielle : « Ce n’est pas quelque chose que je cache… et si ça peut empêcher demain un autre projet, on avisera »


La presse avait révélé cette semaine que la bi-nationalité de Abdoul Mbaye pourrait lui jouer un mauvais tour si jamais il se décidait à participer à la Présidentielle de 2019. Les acteurs du pouvoir actuel devrait même en faire une arme pour le déstabiliser, avait-on ajouté. Mais pour Abdoul Mbaye, la Présidentielle n’est d’ailleurs pas encore dans leur ligne de mire. « On crée un parti pour éveiller des consciences, pour ensuite aller à la conquête d’un pouvoir ou d’un contre-pouvoir.  C’est mal venu de dire tout de suite que je veux être candidat à la Présidentielle. On ne dit pas qu’on ne le sera pas, mais 2019 on a le temps de voir venir. Lorsqu’il faudra faire acte de candidature, une cérémonie comme telle sera organisée peut être de plus grande envergure. Peut être qu’on ira dans un stade », ajoutera-t-il.
Il fera savoir sur sa double nationalité qui peut être agitée, qu’il la revendique et avisera si jamais elle devrait poser problème. « J’ai lu dans un journal sous la plume d’un journaliste qui m’aime bien, que l’ambassadeur Normand avait révélé que j’avais la double nationalité. C’est moi qui devant l’assemblée avait dit que j'étais de père sénégalais et de mère française et que j’avais la double nationalité. Ceci dit, ça ne peut pas empêcher la direction d’un parti politique et si ça peut empêcher demain un autre projet, on avisera. »
Abdoul Mbaye en a profité aussi pour tacler ses détracteurs sur cette question : « on devrait demander à tous les dirigeants de ce pays de faire preuve d'autant de franchise », leur dira-t-il.  « J’ai rencontré sur le campus de HEC François Hollande, on était dans la même classe ; et j’aurais pu travailler en France il n’y a pas de problème,mais  j’ai choisi depuis que j’ai été diplômé de travailler pour mon pays. Je n’ai pas un mètre carré d’appartement ou de terrain en dehors du Sénégal, alors je suis sénégalais ou français ? » demandera-t-il au public.
Concernant les alliances et l’appel au dialogue, Abdoul Mbaye de dire : « nous avons des valeurs, nous les avons mises en avant et tous ceux qui nous rejoindront, devront accepter ces valeurs. Qu’il s’agisse d’organisation ou de sénégalais ou de sénégalaises. Il ne sera pas facile de nous tromper, parce qu’on jugera sur le passé... »
Samedi 14 Mai 2016
Dakaractu




1.Posté par mboubène le 14/05/2016 22:22
Mane mimi touré la gueum. Pourquoi aller dans l'opposition après être déchu de ses fonction.

2.Posté par antivol le 15/05/2016 03:20
Tu es un corrompu, c'est toi qui a accueilli l'argent sale que H Habré avait volé au Tchad



Dans la même rubrique :