Abdoul Birane Wane, le leader du mouvement "Touche pas à ma nationalité" arrêté en Mauritanie.


Abdoul Birane Wane, le leader du mouvement "Touche pas à ma nationalité" arrêté en Mauritanie.
"Touche pas à ma nationalité" est un mouvement qui a pour objectif de dénoncer les pratiques discriminatoires faites aux Noirs. Le quotidien Rewmi nous informe que son leader a été interpellé samedi dernier en Mauritanie. Selon le journal, les autorités mauritaniennes n'ont  pas donné les motifs de son arrestation.
Mardi 7 Février 2012




1.Posté par nnouli le 07/02/2012 10:46
LA MAURITANIE DE RETOUR A L ETAT POLICIER ALORS QUE LE FILS DU PRESIDENT CIRCULE ARME A LA MAIN LES VRAI DELINQUANTS SE SITUE AU POUVOIR voici les faits qu ils reprochent à WANE Le TPN organise régulièrement depuis plusieurs mois des manifestations, certaines violents, contre le recensement de la population que le mouvement juge raciste et dirigé contre les Noirs de Mauritanie dans le but de les déposséder de leur nationalité.

Un haut responsable de la police a confirmé à l'AFP l'arrestation de M. Birane affirmant, sous couvert de l'anonymat, qu'il n'a pas été arrêté pour ses activités dans le cadre de TPN, mais bien pour la constitution d'une organisation de malfaiteurs qui devaient incendier l'université de Nouakchott.

Selon lui, M. Birane a donné des ordres directs pour détruire les biens de l'université, atteindre aux symboles de l'Etat, déchiqueter le drapeau national, saper l'unité nationale et commettre des agressions contre l'encadrement de l'université. Nous disposons de preuves irréfutables qui seront transmises au parquet, a-t-il affirmé.

Vendredi, le directeur de l'université publique de Nouakchott, Abdallahi Kane, a accusé le TPN et le parti islamiste modéré Tewassoul d'être derrière des manifestations qui ont eu lieu la semaine dernière à l'université, conduisant à sa fermeture pour 10 à 15 jours.

Huit étudiants ont été définitivement radiés et trois autres suspendus pour un an par le conseil de discipline.

Sept syndicats d'étudiants ont condamné cette décision et se sont engagés à poursuivre la lutte pour leur libération et la réalisation de leur plate-forme revendicative qui repose sur une amélioration de leurs conditions de vie et de travail sur le campus universitaire.

voyez l amateurisme caracterise de pays le plus arriere du Monde gouverne par des voleurs et vempires



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016