Abdoul Aziz Mbaye, ministre de la culture : « nous avons des télévisions poubelles … »


Abdoul Aziz Mbaye, ministre de la culture : «  nous avons des télévisions poubelles … »
Les députés  ne sont pas satisfaits de la qualité des programmes proposés par les télévisions sénégalaises et ils l'ont fait savoir très clairement hier lors du vote du projet de  budget  du ministère  de la Culture. Les représentants du peuple ont unanimement  décrié certains travers auxquels nos télévisions nous ont habitués: « Nous sommes  culturellement  agressés  par les  télés  qui ne montrent que des danses  obscènes à nos enfants! » fulmine le député Abdou Ndiaye.  Un autre de dénoncer cet état de fait tout en indiquant pour le regretter, que ces programmes  ne sont que le reflet de la grave crise de valeurs que notre pays traverse de nos jours.D'ailleurs cette analyse a trouvé un écho favorable auprès du ministre de la Culture, Abdoul Aziz Mbaye qui a enfoncé le clou en déclarant: « nous avons des télévisions  poubelles qui ne montrent que les secondes séries de télé novelas venues d’ailleurs... »
Vendredi 7 Décembre 2012
Dakaractu Redacteur




1.Posté par Momar Gaye le 07/12/2012 16:37
Monsieur le Ministre, franchement je vous adresse mes félicitations, car il est très rare de voir sous un cieux, un gouvernant dire tout haut la vérité les yeux dans les yeux aux sénégalais. Et vous l'avez fait devant la reprsentation nationale c a d nos charmants députés. Nous avons effectivement des TELEVISIONS-RADIOS POUBELLES. Mais y a pas que les poubelles venues d'ailleurs que nos télés importent , il y a aussi les poubelles que nos télés fabriquent localement ici sous formes d'émissions genre ATAYA, DAKAR NE DORT PAS (une pâle copie de l'émission ON N'EST PAS COUCHE de la chaîne française TF 1) Tiow li Tiow Li , Bari Pékhé, et j'en oublie.

2.Posté par Diallo le 07/12/2012 17:30
Alhamdoulilah franchement félicitation monsieur le ministre ainsi que les députes , nos télévisions ne font que endormir la population sénégalaise . J'ai honte quand je regarde la telè , c'est des personnes sans valeur , qui ne sont pas des modèles qui présente des émissions . Le développement c'est d'abord l' éducation . Mais on a des saytans qui polluent l'esprit de nos enfants , de la jeunesse sans que personne réagit .

3.Posté par Maton le 07/12/2012 19:45
tu ne connais zapper mon vieux

4.Posté par xalat le 07/12/2012 21:33
on a la tele qu'on merite,

5.Posté par aicha le 07/12/2012 21:44
je crois abdou azize que vous avez la mémoire courte reflechissez avant de parler

6.Posté par Leuk le 07/12/2012 23:23
Voilà bien vu, Monsieur le Ministre !

Nous voulons que plus de place soit accordée à la production africaine sur nos écrans de télé avec des séries comme "LES BOBODIOUF", "NAFI", "UN CAFE AVEC" ...

Le Théâtre sénégalais, qui après avoir bcp régressé, traine encore le pied loin derrière ceux burkinabé et ivoirien : le français nous posant surtout problème pour un marché plus vaste.
Au mieux, le Sénégalais parle comme un livre, nous dit-on!

Il faut encadrer et soutenir davantage nos artistes comédiens. Revaloriser ces métiers-là.

7.Posté par Badou Télé le 08/12/2012 00:33
Merci de dénoncer tout haut cette horreur. Nous avons tout sauf des Tv, tout sauf TV...C'est vraiment de la poubelle qu'on nous sert à longueur de journée ; LMD ( Lutte-Musique-Danse). C'est grave comme si un cahier de charges n'existait pas pour la création de ces TV. Il faut pousser les propriétaires à faire qqch de présentable en y mettant les moyens autrement il faut les contraindre à disposer d'un minimum de capital pour obtenir une licence de TV...C'est ahurissant ce qui se voit au Sénégal....

8.Posté par Moi le 08/12/2012 01:50
Ai ha si tu réfléchissais tu n serai po derrière tn clavier mais plutôt à sa place' pa bu job REk la kham et il fera de son ministère un lieu prospère et productif

9.Posté par Djatta le 08/12/2012 13:40
Un Etat ne se lamente pas , ll s'appuie sur sa constitution et prend sans faiblesse les mesures idoines. Les lamentations ne constituent qu’un aveu d'impuissance, alors qu'il suffit d'agir vite et bien comme le général Pathé SECK ministre de l'intérieur qui interdit le tapage nocturne à partir de 23h.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016