Abdoul Aziz MBAYE, Conseiller Spécial du Président de la République : "Wade tente de manipuler l’opinion pour ternir l’image du Président Sall"


Abdoul Aziz MBAYE, Conseiller Spécial du Président de la République : "Wade tente de manipuler l’opinion pour ternir l’image du Président Sall"
DAKARACTU.COM Le Président Abdoulaye Wade aurait mis en place un plan diabolique pour manipuler l’opinion publique aux fins de ternir l’image du Président Macky Sall. Selon Abdoul Aziz MBAYE, Conseiller Spécial du Président de la République, l’ex Président Abdoulaye Wade aurait commencé à utiliser tous les canaux de communication, dans l’unique but de ternir l’image du Président Macky SALL. « Abdoulaye Wade a tenté de ternir l’image du Président Sall, en l’accusant d’avoir tenté de le bloquer au Maroc. Finalement, tout le monde, y compris la presse, a découvert son jeu, il s’est pris dans son propre jeu. Ensuite, il a tenté de ternir l’image du Président Sall auprès des marabouts. Là aussi, il a accusé une fin de non-recevoir. Ils l’ont tous sommé de cesser ses manœuvres et d’œuvrer pour la paix.
Ayant échoué, il tente depuis hier d’inventer des rumeurs, des accusations, pour manipuler l’opinion par presse interposée et espérer ainsi blanchir son fils. Nous le savons, nous connaissons tous ceux qui ont reçu de l’argent et nous savons qu’ils sont prêts à entrer en action. Nous saluons parallèlement la probité et le patriotisme de ces dignes sénégalais qui ont craché sur l’argent qu’on leur avait proposé pour, en contrepartie, accueillir Wade à son arrivée à Dakar. Mention particulière à ces journalistes patriotes qui ont refusé d’empocher les 12 millions qu’on leur avait proposé pour diffuser sa venue en direct. Les Sénégalais ont compris son jeu, ils sont fatigués de ses manipulations. Ils savent qu’il n’est là que pour son fils, il n’est intéressé que par le sort de son fils », a déclaré Abdou Aziz Mbaye. Une autre rumeur consisterait à faire croire que Macky Sall va l’arrêter pour le mettre en résidence surveillée.
Le but non avoué serait de susciter la colère des populations et de les braquer contre le régime. «Il n’est pas nécessaire de le mettre en résidence surveillée, les faits et gestes de Wade sont déjà sous la surveillance de ce vaillant peuple qui l’a bouté du pouvoir il y’a juste deux ans. Toutefois, je souffre de le voir déambuler, presque narguer les sénégalais, après tout ce qu’il a fait dans ce pays. Il a réclamé ses routes, qu’il a réalisées en multipliant la dette du pays par trois. Mais il a aussi fait des caveaux pour ses victimes. Il devrait les énumérer.
Quand je pense à sa phrase, « c’est comme une brise… », qu’il a prononcée quand Mamadou Diop a été tué, j’ai mal. Quand je pense à Sangalkam, à Kédougou, la mort de Sinan Sidibé, j’ai mal. Mais à ce qu’il disait, l’insulte à tous les Sénégalais, qu’il nous servait en disant que son fils était seul à diriger son ministère, j’ai mal. Que doivent penser les « moukhadam » de la Zawya de Mame El Hadj Malick SY, qu’il avait bombardée ? Abdoulaye Wade devrait s’arrêter, prendre son chapelet et prier Dieu pour qu’il lui accorde son pardon ».
Depuis son arrivée, souligne-t-il, Wade a pour seule stratégie la victimisation et la manipulation. A en croire M. Mbaye, le Président Sall est concentré sur son travail et continue de s’investir pour le règlement des problèmes des sénégalais.
Mardi 29 Avril 2014
Dakar actu




1.Posté par abou le 01/05/2014 15:17
hahhaha tu fais pitié petit laudateur



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016