Abdou Latif Coulibaly, candidat à la présidentielle: «J’ai choisi d’être dans le bord de l’opposition et pour le progrès démocratique.»


Abdou Latif Coulibaly, candidat à la présidentielle: «J’ai choisi d’être dans le bord de l’opposition et pour le progrès démocratique.»
DAKARACTU.COM - Plus que jamais déterminé à briguer pour la première fois le suffrage des Sénégalais le 26 février prochain, Abdou Latif Coulibaly ne se définit pour autant pas comme un novice dans la marre politique. «J’ai toujours mené un combat politique», déclare-t-il dans un entretien qu’il a accordé à Walfadjiri. Avançant qu’il n’y a aucune contradiction entre ce qu’il fait et ce qu’il dit, Latif explique que son métier de journaliste n’est que le prolongement d’une autre étape dans sa carrière. Le candidat de Bennoo Alternative 2012 qui se définit comme le porte-drapeau des Assises Nationales clarifie sa position. « J’ai choisi d’être dans le bord de l’opposition et pour le progrès démocratique», souligne-t-il tout en faisant remarquer qu’il a le sentiment de retrouver dans la politique des gens normaux qui ont l’ambition de travailler pour leur pays.
Mardi 27 Décembre 2011




1.Posté par free le 27/12/2011 13:28
Grand ne te fatigue pas tu n'auras rien du tout. Tu sera très déçu. C'est normal que tu sois du côté des opposants. D'ailleurs c'est ta place naturelle. Tu haies Wade et sa famille sans raison.

2.Posté par boy le 27/12/2011 13:32
Tu vas avoir la déception de ta vie. Quand au soir du 26 février tu te retrouveras avec 0,01% de l’électorat tu sauras que les sénégalais ne te considèrent pas. Le candidat du peuple est le président Wade.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016