Abdou Karim Sall règle ses comptes : « si je me mettais à répondre à toute personne qui veut pour des raisons personnelles être aidé …»

Le Coordinateur des cadres du département de Pikine APR et coordinateur de la commune de M'bao, Abdou Karim Sall a présidé aujourd’hui la mise en place du réseau des enseignants de l’APR dans cette commune. Il en a profité pour répondre à quelques questions d’actualité.


Abdou Karim Sall règle ses comptes : « si je me mettais à répondre à toute personne qui veut pour des raisons personnelles être aidé …»
Objet de la rencontre
« Dans le cadre de nos activités de massification, nous sommes ici pour mettre en place le réseau des enseignants de notre parti dans cette commune de M'bao en présence de l’ensemble des coordinateurs de structure du parti. Nous sommes dans une dynamique de massification de l’APR qui ne peut se construire que si tout le monde se donne la main et travaille dans le même sens qui est celui de la réélection du Chef de l’Etat en 2017.
Je pense que l’ensemble des communes mènent des activités allant dans le sens de la massification et sensibilisation des populations sur tout ce qui se fait par le gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre du plan Sénégal Emergent et sur l’inscription sur les listes électorales ».

Fronde de Mbao et attaques des détracteurs
« Je ne répondrais pas à ce genre de question. Aujourd’hui tout le monde sait que quand c'était dur et quand il fallait affronter Mamadou Seck, le très grand responsable du Parti démocratique sénégalais par ailleurs Président de l’Assemblée, c’était moi qui avait eu à le défier dans le département de Pikine, mais aussi le village de M'bao. On a eu des résultats très éloquents. Je ne vais pas entrer dans des débats personnels, je suis un responsable départemental, j’ai une casquette de coordinateur départemental des cadres, et j’ai aussi un poste national qui fait que mon rôle est de rassembler l’ensemble des responsables, de réélire le Chef de l’Etat.
 L’unanimité n’est pas de ce monde, une forte délégation des femmes, des jeunes, des sages, des jeunes filles sont là. Nous sommes structurés, si je me mettais répondre à toutes les personnes qui veulent pour des raisons personnelles être aidé, cela poserait des problèmes. Ce que je fais dans cette commune, je n’ai pas besoin de le dire. Il  y a moins d'une semaine, j’ai appuyé les femmes du département à hauteur de 2 millions, les jeunes à hauteur de 1 million et le sages aussi pour leur permettre de mener leurs activités aussi bien dans la commune de M'bao que le Département de Pikine »

Envoi de Jambars en Arabie Saoudite
« L’opposition devait savoir raison garder. Le Président est investi du pouvoir de prendre des décisions pour aider un pays frère et ami dans des difficultés. L’Arabie saoudite a toujours aidé le Seénégal, ce qui ont exercé le pouvoir ont été aidés lors de l’OCI. Le Président ne gère pas des contingences politiques, mais un état souverain. Les populations sénégalaises à l’exception de ceux qui agitent des questions sous l’angle politique sont derrière le Président et approuvent la décision prise d’envoyer ces Diambars qui ont donné satisfaction sur l’ensemble des théâtres en dehors du territoire sénégalais.
 Il faut donc prier pour ces Jambars, le Chef de l’état a eu à informer l’Assemblée nationale par son ministre des affaires étrangères. C’est un débat de très bas étages qu’il faut cesser d’agiter».

Critiques des alliés contre le Gouvernement
« On ne peut pas être dans le gouvernement et le critiquer. On s’engage de manière loyale à accompagner celui avec qui l’on est. Le chef de l’Etat a été généreux vis à vis de ceux là qui lui ont permis de gagner contre l’ancien Président, il a gagné avec eux et gouverne avec eux.
Il faut oser assumer les responsabilités du mandat du Président. Nous attendons des autres partenaires à faire la même chose. Mais à défaut de le faire, ce que l’on ne pourrait accepter c’est que l’on soit dans un gouvernement et le critiquer... »
Dimanche 10 Mai 2015
Dakar actu




1.Posté par BAYE ZALE le 11/05/2015 07:42
C EST UN HOMME EXEPLAIRE EN TANT QUE DES JEUNES FUTURS ESPOIR DE LA COMMUNE DE MBAO QUI N A PAS FAIT COMME LES AUTRES RESPONSABLES QUI Y PASSE ET Y COMPRIS MAMADOU SECK MALGRÉ SON TITRE D AUTORITÉ IL EST RESTE HABITER A COTE DE SA POPULATION AU LIEU D ALLER FAIRE COMME LES AUTRES HABITER AUX ALMADIES OUBLIER S EST COMPAGNON QUANTD RIEN N ETAIT RIEN NIITT KU GNORREDEUGUE NII MOMM LAAYY MELE

2.Posté par tmbaye le 11/05/2015 09:01
vous l'avez dit l'unanimité n'est pas de ce monde l'essentiel est de faire ceux qu'on doit faire c'est à dire de travailler pour la réélection du Président et vous êtes dans ces dynamiques. Continuons la massification et les actions sociales que vous êtes entrains de faire. la commune a besoin vous, le département aussi a besoin de vous
DU COURAGE ET BONNE CONTINUATION MON DG



Dans la même rubrique :