Abdou Diouf : "le rôle des confréries au Sénégal..."


Abdou Diouf : "le rôle des confréries au Sénégal..."
Dans l'interview accordée au journal "Le Point" du 16 Octobre 2014 , l'ancien président de la République du Sénégal a parlé de la place des confréries dans la vie au Sénégal. Sur la question de savoir : "les confréries peuvent-elles être un rempart contre le fanatisme"?, le président Abdou Diouf avait répondu : "les confréries dans nos pays sont légitimes : en toutes circonstances, elles ont prôné le respect  des institutions ainsi que les valeurs de paix, de tolérance et de respect mutuel. Elles prônent un Islam modéré. Jamais elles ne verseront dans l'extrémisme. D'ailleurs les Djihadistes les considèrent comme leur ennemi. 
Au Sénégal, vous avez près de 90% de la population qui est musulmane, et, pourtant, le premier président était chrétien et a été soutenu par les chefs religieux musulmans. Cela vous donne une idée de la tolérance qui prévaut au Sénégal et dans beaucoup d'autres pays musulmans".
Dimanche 17 Mai 2015
Dakaractu




1.Posté par Atypico le 17/05/2015 18:42
Ce qui a été n'est plus et le sera oublié demain. Le monde a changé et change à vitesse grand V et aucun pays, aucune institution n'ets et ne sera épargnée par la crise morale et identitaire généralisée ! Aucune confrérie et certainement pas les mourides ne sont à l'abri de tendances intégristes et de solidarité avec les les djihadistes barbares . L'envoie de soldat dans la guerre Arabe Saoudite /iran au Yémen au prétexte fallacieux de défendre "les lieux saints " en est un indice significatif !

2.Posté par vérité le 18/05/2015 08:31
Atypico va te faire foutre. Ce langage incendiaire ne brûlera que ta sale et vilaine langue.



Dans la même rubrique :