ATTAQUES CONTRE LE MAIRE DE TOUBA - Soda Dieng accuse Sokhna Adji Seck de chantage


ATTAQUES CONTRE LE MAIRE DE TOUBA - Soda Dieng accuse Sokhna Adji Seck de chantage
La sortie de Sokhna Adji Seck, parlant au nom du réseau des femmes pour le développement de Touba et accusant le maire de Touba d'avoir utilisé injustement les femmes à des fins politiques, est bien partie pour soulever un tollé dans la cité religieuse. Sokhna Soda Dieng, responsable de l'Apr, a tenu à prendre la défense d'Abdou Lahad Kâ en contre-attaquant. 

Selon elle, il s'agit d'une tentative de chantage qui ne passera pas.'' Sokhna Adji Seck profite de son statut de petite fille du Khalife Général des Mourides pour se défouler sur les gens. Elle cherche à faire chanter le maire. Elle a vainement voulu obtenir d'Abdou Lahad Ka des marchés. Sachant que son manège ne passait pas et n'avait aucune chance de prospérer,  elle s'est révoltée en l'attaquant à tort et à travers''.

Sokhna Soda Dieng de poursuivre son réquisitoire contre la responsable politique du Pds : " du temps de Me Wade, aucune femme de l'Apr n'avait droit à des machines. Tout ce que Me Madické Niang lui donnait était destiné aux femmes de son parti. Alors qu'elle sache qu'elle ne posera sa main sur aucune machine. Nous ne cédéroms à aucune pression et à aucun chantage ''.

Sokhna Adji Seck et le réseau des femmes pour le développement de Touba avaient la veille déclaré que le maire de Touba, à l'approche du référendum, les avait regroupées pour leur promettre des machines qu'elles n'ont jamais vues.
Lundi 20 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :