ATTAQUES CONTRE CHEIKH BASS - Un fils du Khalife dément Serigne Khassim et apporte des précisions


ATTAQUES CONTRE CHEIKH BASS - Un fils du Khalife dément Serigne Khassim et apporte des précisions

Dans la cour du Khalife Général des Mourides, se répand une colère noire contre Serigne Khassim Mbacké Ibn Serigne Cheikh Astou Fall Mbacké. Et c'est Serigne Abdou Samad Maty Lèye Mbacké, fils du Khalife Général des Mourides, qui s'est chargé de la déverser sur le petit fils de Serigne Bassirou Mbacké Khadim Rassoul. Ce dernier, en effet, a accusé à travers la presse Cheikh Bass Abdou Khadre et Mbackiyou Faye d'avoir retardé l'achèvement de la mosquée Massalikoul Jinaan, avant de signaler l'imminence d'une pétition demandant l'audit des travaux.

Pour Serigne Abdou Samad Maty Lèye '' la coupe est pleine. Serigne Khassim, selon lui, ne cache plus ses intentions. Ses déclarations ne visent plus Cheikh Bass mais le Khalife lui-même. ''

Le Mbacké-Mbacké qui se confie à Dakaractu de poursuivre : '' Le Khalife tient à faire savoir à tout le monde qu'il est entièrement satisfait de son porte-parole et que ce dernier lui a donné satisfaction dans l'ensemble des missions qu'il lui confie depuis qu'il est devenu Khalife de Touba. Par conséquent, je tiens à dire aux Sénégalais que les propos de Serigne Khassim ne recoupent pas d'avec la réalité. Il ne s'agit que d'un tissu  de contrevérités regrettables qui n'auraient jamais dû être dites.  C'est parce que Cheikh Bass investit tous ses biens pour cette mosquée qu'il n'a plus un franc par devers lui. La construction de l'édifice suit son cours normal et c'est cela la vérité. Une mosquée de cette envergure n'est pas une mince affaire et c'est la raison pour laquelle le Khalife l'a confiée à son homme de confiance ''..


Serigne Abdou Samad Maty Lèye, visiblement remonté, a signifié que Serigne Sidi Mokhtar Mbacké est suffisamment responsable pour apprécier si ses ndiguëls '' sont respectés à la lettre, respectés à moitié ou pas du tout respectés. Par conséquent, ceux qui s'agitent pour critiquer son porte-parole font dans l'outrance et la délation. '' Il dira attendre de pied ferme cette pétition...
Samedi 13 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :