ASSOCIATION DE MALFAITEURS, VOL EN RÉUNION COMMIS LA NUIT AVEC VIOLENCE, USAGE D’ARMES A FEU, DE VÉHICULES : Comment Papis Konaré et Cie dévalisaient les maisons des autorités du pays

Le Chef de la Division des investigations criminelles (DIC), le commissaire principal, Ibrahima Diop, a tenu, hier, une conférence de presse pour dévoiler comment Papis Konaré et sa bande écumaient les maisons de certaines personnalités du pays. Armés de pistolets, coupe-coupe, marteaux de 5 kilos, tenailles, torches à décharge électrique, menottes entre autres, ils les tenaient en respect en plein jour.


ASSOCIATION DE MALFAITEURS, VOL EN RÉUNION COMMIS LA NUIT AVEC VIOLENCE, USAGE D’ARMES A FEU, DE VÉHICULES : Comment Papis Konaré et Cie dévalisaient les maisons des autorités du pays
Le Chef de la Division des investigations criminelles (DIC), Ibrahima Diop, a fait face, hier, à la presse pour expliquer comment Papis Konaré, tant chanté par le lead vocal de la ‘’Génération consciente’’, et sa bande écumaient les maisons des quartiers résidentiels de Dakar. 
Il ressort des faits exposés par le commissaire principal que depuis le début de l’année, plusieurs services de police et de la gendarmerie ont été saisis des cas de vol avec violence, cambriolage commis souvent en plein jour. L’enquête a permis à la DIC, à partir du 03 mars, de démanteler certains membres de cette bande où des receleurs. Mieux, les investigations ont mené aux cerveaux du gang dont Papis Konaré. 
«Il s’agit, en fait, de 11 personnes qui ont été interpellées depuis le début de cette enquête et mises à la disposition de la justice. Il y a plus d’une vingtaine de victimes et certaines d’entre elles continuent de défiler dans notre service pour déposer des plaintes», a expliqué Ibrahima Diop qui révèle, dans le même sillage, que le préjudice provisoire est estimé à plus de 400 millions de francs CFA. 

Marteau de 5 kilos, armes à feu, tenaille, perceuse, menottes, tenues policières 

Quid du modus operandi utilisé ? Le Chef de la Division des investigations criminelles explique que ces délinquants opéraient à l’avance chez les domiciles de hautes personnalités avant de se présenter comme étant des agents de la Sénégalaise des eaux (SDE), de la Société nationale de l’électricité (SENELEC) ou des agents de la police-même. «Dès qu’ils parvenaient à accéder à l’intérieur des domiciles, ils prenaient en respect les personnes avant de dévaliser les chambres en emportant bijoux, matériels de valeurs et tout ce qui s’en suit», a-t-il soutenu non sans dévoiler le matériel que ces malfaiteurs utilisaient pour arriver à leurs fins. 

L’ami du chanteur Pape Diouf en Live 

«Leur matériel était composé d’armes à feu, de marteaux de 5 kilos pour casser tout système de fermeture, un lot de clés de voitures, des torches avec décharges électriques, des masques, des tenailles, des couteaux, des coupe-coupes. Egalement, ils avaient des tenues policières, des gants, des menottes, et un gyrophare pour se faire identifier comme des agents de la force de sécurité», a renseigné le commissaire. Qui, en sus, ajoute que Papis Konaré et ses acolytes ont dévalisé également des officines et des bijouteries. Ce qui leur a permis d’emporter beaucoup d’or et autres. 
En effet, lors de la présentation du matériel saisi, le cerveau de cette bande, en l’occurrence Papis Konaré, a essayé de «jouer du théâtre» devant les caméras de télévision et les flashes des journalistes qui sont venus en masse pour immortaliser l’événement. Alors que tous les malfaiteurs ont été mis dos au mur pour éviter qu’ils soient photographiés ou filmés, Papis Konaré a tourné de son propre gré avant de crier : «Photographiez-moi ! Je suis Papis Konaré. Je n’ai pas commis les faits pour lesquels je suis arrêté. Je gagne dignement ma vie.» Mais, il a été ignoré par les limiers qui l'ont laissé faire. 
«Il fait dans la provocation. Son procès-verbal est très clair. Il veut faire du buzz devant les caméras, mais son plan a été démasqué», nous souffle une source proche du dossier qui nous assure que l’ami du chanteur Pape Diouf est le cerveau de cette bande.
Mardi 10 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :