ASSEMBLEE NATIONALE : Quand les députés Moustapha Diakhaté et Amadou Lamine Thiam se donnent en spectacle


Décidément, les élus du peuple ne ratent pas une seule occasion pour se lancer des piques. Hier, encore, lors de la séance plénière consacrée aux questions-réponses entre les députés et le Gouvernement sous la conduite du Premier ministre, nos parlementaires se sont livrés à leur jeu favori. Tout a commencé quand le député Amadou Lamine Thiam a pris la parole pour interpeller Mahammad Dionne sur le respect des droits et libertés des individus. Ce dernier a soulevé, pour le déplorer, la répression exercée sur les membres de l’opposition lors de leur marche avortée du 14 octobre dernier avant de demander l’abrogation de l’arrêté Ousmane Ngom.
Prenant la parole, Moustapha Diakhaté n’a pas perdu de temps pour apporter la réplique à son collègue. Il lui dira : «Vous n’êtes pas celui qui doit évoquer, ici, le respect des droits et des libertés au Sénégal. Le régime libéral, régime auquel vous appartenez, entre 2011 et 2012, a tué 12 personnes. C’est vous qui avez attaqué la mairie de Barthélémy Dias en 2011. Vous arrosiez les gens avec de l’eau chaude. Donc, vous devriez avoir honte d’évoquer le respect des droits et les libertés dans ce pays!»
Vendredi 28 Octobre 2016
Dakaractu




1.Posté par Boy Dakar le 29/10/2016 21:23
Le titre n'est pas conforme au contenu de l'article. Ces députés ne se sont pas donnés en spectacle. Ils ne se sont pas battus, ils ne se sont pas insultés... Juste un député qui intervient et un autre qui lui apporte la réplique dans son intervention. Où est le problème ? Arrêtez de stigmatiser les hommes politiques !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :