ASSEMBLÉE NATIONALE : Aïda Mbodj et Moustapha Cissé Lo se donnent en spectacle


ASSEMBLÉE NATIONALE : Aïda Mbodj et Moustapha Cissé Lo se donnent en spectacle
«Monsieur le président, il faut lui dire d’arrêter d’insulter les gens. Assis derrière, il est en train de nous insulter. Qu’il arrête ses insultes». Signe de l’ambiance, par moments, à la Session ordinaire unique 2016-2017 à l’Assemblée nationale.
A cette pique de la députée libérale Aïda Mbodj, son homologue Moustapha Cissé Lô, par ailleurs responsable «apériste» de répondre : «Je ne vous parle pas. Ne m’adressez pas la parole. Je n’ai pas cité votre nom. Il faut qu’elle arrête d’inventer».
Le dialogue de sourds de reprendre de plus belle. «Dites lui d’arrêter ses insultes. Ce qui s’est passé à Touba ne se reproduira pas ici. On ne va pas le lui permettre», crache encore la protégée de Me Wade, président du groupe parlementaire de l’opposition.
Et comme ‘’El Pistolero’’ n’a pas sa langue dans sa poche, il balance : «Tu ne peux rien contre moi. Ce que j’ai dit, je le maintiens. La loi est au dessus d’un consensus. La loi dispose de 5 minutes minimum pour chaque député. Un président de groupe parlementaire de 5 députés ne vaut rien. C’est ici, dans l’Assemblée, que tu oses m’attaquer. Mais, au dehors tu n’oseras pas le faire».
Ce n’est pas tout. La Lionne du Baol, comme piquée par on ne sait quelle mouche, de rétorquer : «Sortons ! Allez, on sort. Moi, je ne fais pas partie de ceux que tu insultes».
Cissé Lô de revenir à la charge : «Si tu ne fais pas attention, je dirais au grand public ce que je sais sur toi. Je connais ton passé. Donc, tu dois faire attention avant que je ne le déballe. Il faut qu’elle arrête. Tu ne me menaces pas moi.»
Querelle de borne-fontaine quand tu nous tiens! !
Lundi 28 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :