ASSEMBLÉE NATIONALE - AFFAIRE ÉLÈVES-MAÎTRES : LA MAJORITÉ « casse » l'arrêt de la Cour Suprême


ASSEMBLÉE NATIONALE - AFFAIRE ÉLÈVES-MAÎTRES : LA MAJORITÉ « casse »  l'arrêt de la Cour Suprême

L’Assemblée nationale a «cassé» samedi dernier l’arrêt de la Cour suprême qui, dans l’affaire des élèves-maîtres, a rendu public une notification annulant l’arrêté du ministère de l’Education nationale les excluant de la formation dans les Centre régionaux de formation du personnel enseignant (Crfpe). Alors que l’on examinait le budget du ministère de l’Education, adopté à l’unanimité avec une hausse de 6 milliards FCfa pour la gestion 2016, les collègues à Moustapha Diakhaté, président de la majorité parlementaire, ont exhorté le gouvernement à être ferme à l’égard des élèves-maîtres exclus et de ne jamais envisager leur réintégration ni dans la formation, ni dans la fonction enseignante. Pour passer à l’acte, la représentation nationale engage d’ailleurs une résolution de soutien pour lutter contre la fraude.


Lundi 7 Décembre 2015
Dakar actu




1.Posté par ANONYME le 07/12/2015 16:13
Comment un juge suprême peut il encourager la fraude dans ce pays? Une erreur de forme ne peut pas justifier l'annulation d'un problème de fonds



Dans la même rubrique :