DAKARACTU.COM

ASA Reponse aux attaques a propos des 100.000 dollars du Pres Macky Sall


ASA Reponse aux attaques a propos des 100.000 dollars du Pres Macky Sall
Après les deux attaques sur ma personne et sur l’ASA à travers deux articles, l’un signé Lamine Diène et l’autre Abdou Senghor, suite à la promesse faite par le Président Macky Sall de contribuer pour une somme de 100.000 dollars à notre projet de la Maison du Sénégal à Harlem New York, je me fais le devoir d’apporter quelques clarifications.
Je vais commencer par préciser que Lamine Diène à qui on a fait signer le 1er article dit ne pas en être l’auteur ; de même Abdou Senghor, auteur supposé du second article, est un nom fictif. Le véritable auteur de ces deux articles n’a pas osé se dévoiler. Je sais de qui il s’agit ; s’il n’est pas assez courageux pour assumer ses positions au point de se dévoiler, je me garderai de l’exposer. Je dirai simplement que mes recherches m’ont permis de découvrir les emails et IP adresses qui ont servi à transmettre ces deux articles aux sites web qui les ont publiés. Dans les deux cas l’auteur est de mauvaise fois et n’a qu’un seul objectif: empêcher la réalisation de cette Maison du Sénégal.
Venons-en aux faits.
Dans son article du 12 Mars 2013, l’auteur affirme que “Sadio Barry, Secrétaire Général de l’ASA de 2008 à 2010 avait accusé Papa Drame de détournement sans que ce dernier n’ait jamais pu apporter un démenti”.
En effet, lors d’une émission radio animée par Tekhé Gaye, en date du 24 Novembre 2010, Sadio Barry, candidat à la Présidence de l’ASA  avait proféré, à quatre (4) jours des élections, des accusations  qui se résument en ceci : “l’Université de Columbia avait offert à l’ASA un don de 25 ordinateurs, Papa Drame qui était chargé de les récupérer est passé chez lui pour en prendre 5 et il n’a délivré à l’ASA que les 20”. Il poursuit: “Moi qui suis le Secrétaire Général, je n’ai pas accès aux relevés bancaires, rien n’est transparent dans la gestion des fonds de l’ASA par Papa Drame le trésorier actuel et candidat. Ne lui faites pas confiance, votez pour moi”. Sadio avait aussi lancé des accusations similaires contre l’autre candidat, Papa Ibrahima Sow.   La bande sonore est encore disponible.
En ce qui concerne les 25 ordinateurs, je rappelle que ce don a eu lieu en 2009 et c’est Abdoulaye Thiam, à l’époque secrétaire à l’organisation qui les avait récupérés pour les transporter au siège de l’ASA. Ce même Abdoulaye Thiam avait,  en réponse aux déclarations de Sadio Barry, apporté une réponse à la radio pour dire que les 25 ordinateurs en question avaient été tous délivrés. Pour leur utilisation, M. Diafouné, à l’époque Président de l’ASA, avait demandé aux parents dont les enfants ne disposaient pas d’ordinateurs pour leurs devoirs scolaires de faire une requête pour en bénéficier. C’est ainsi que tous ces ordinateurs ont été attribués aux nécessiteux sans que Papa Drame n’ait eu quoique ce soit à y voir.
Pour ce qui est des relevés du compte bancaire de l’ASA, j’avais répondu qu’ils parviennent au siège de l’ASA sous forme de courriers envoyés par la banque. Leur premier traitement, comme celui de tout courrier incombe d’abord au Secrétaire Général, (partie intégrante de son travail) qui consiste à  recevoir, enregistrer avant de transmettre au Président.
Ces accusations et critiques (sur fonds de campagne électorale) avaient pour seul motif de faire perdre des voix au candidat Papa Drame au profit de leur auteur, en l’occurrence Sadio Barry. Cependant, c’est l’effet contraire qui s’est produit. Sans avoir à apporter un démenti  aux déclarations du candidat Sadio Barry  avant l’élection du 28 Novembre 2010, je fus élu par les Sénégalais qui étaient sortis massivement pour me témoigner leur confiance comme Président de l’organisation.
Sadio étant un frère et camarade, il avait, à l’issue des élections, présenté des excuses que j’avais acceptées ; et cette page fut tournée.
 
Quand l’auteur affirme que les Sénégalais se sont détournés de l’ASA et que “seulement 200 membres cotisent tous les mois”, c’est d’abord parce qu’il prend ses désirs pour réalités et qu’ensuite, il ignore totalement les éléments de la gestion quotidienne de l’ASA.
Comment une organisation avec 200 personnes qui cotisent 10 dollars par mois (soit un total de 2.000 dollars/mois), parvient à payer un loyer du siège à 3.500 dollars, un permanent, assurer les charges liées a une émission radio, s’acquitter de ses factures d’électricité, de téléphone  et assister des nécessiteux à hauteur de 10.000 dollars en moyenne mensuelle ?
 Comment  peut-on parler de «détournement de fonds ou de membres du bureau qui se servent des fonds de l’ASA» dans un contexte ou « seulement 200 membres cotisent 10 dollars par mois » ?
Autant de questions auxquelles l’auteur de ces simulacres et conjectures devra répondre en place de la tentative de discrédit qu’il veut jeter sur l’ASA, son fonctionnement et ses responsables.
Il sert ici de rappeler :
  • qu’en 2004, à la suite des inondations survenues au Sénégal, l’ASA sous la présidence du Professeur Fallou Gueye avait collecté 10.000 dollars en faveur des sinistrés;
  • qu’en 2012, pour la même cause, nous avions pu réunir 20.000 dollars que nous avons remis au mois de Septembre à Mme Aminata Toure, Ministre de la Justice, Garde des sceaux ;                                        
  • qu’en 2006, à la fin des 2 mandats du Président Fallou Guèye, la tresorerie de l’ASA s’élevait a 1.241 dollars ;
  • qu’en 2010, après le président Diafouné, j’ai commencé mon 1er mandat avec une tresorerie de 1.548 dollars qui aujourd’hui, au moment où je rédige ces lignes se situe à 41.000 dollars.
Au vu de cette évolution, il est tout simplement aberrant de parler de recul, de mauvaise gestion ou de manque d’initiatives. Les données précédentes prouvent bien le contraire.
A la vérité et n’en déplaisent à certains,  l’ASA est une référence dans la diaspora sénégalaise et au delà; ses dirigeants depuis sa création avec Khadim  Mbaye en 1988, ont toujours été des modèles de vertu, d’intégrité et d’engagement pour toutes les causes de la Communauté Sénégalaise.
En outre, le respect et la considération dont jouit notre organisation  auprès des autorités américaines ont atteint aujourd’hui leur point le plus culminant.
A cet égard, j’aimerais annoncer à l’ensemble de la communauté Sénégalaise, qu’en reconnaissance
  • du travail de l’ASA, de son action pour une meilleure insertion des immigrés et une amélioration de leurs conditions de vie, et
  •  de son support continu aux programmes d’amélioration des relations communautaires de la « Division New Immigrant Outreach » de la police New Yorkaise,
 une distinction honorifique nous a été décernée par la division des affaires communautaires de la police New Yorkaise, qu’en ma qualite de Président de l’ASA, je suis invité à recevoir le 22 Avril 2013 à l’occasion d’une cérémonie qui aura lieu à Brooklyn.
 C’est là, un honneur pour toute la Communauté Sénégalaise, dont la présence est considérée dans son ensemble par les autorités américaines comme la manifestation d’une immigration positive.
 
Des 100.000 dollars promis par le Président Macky Sall le 7 Mars à Boston, promesse réitérée le 28 du même mois, à Washington DC, je dirai que c’est un acte de foi qui traduit sa confiance dans notre communauté et sa volonté d’en faire un levier encore plus fort au service du développement économique et social de notre pays.
Sans aucun doute, ma seule motivation est de servir ma Communauté sans jamais me servir d’elle.
 
Papa Sette Drame,
Président de l’ASA

 
Dakaractu2




Lundi 22 Avril 2013
Notez


1.Posté par Khaadimusa le 22/04/2013 20:21
Papa Drame kom ke tu as Ladresse IP de celui ci veuillez bien en bon musulman le devoiler et le denoncer pour laver tout soupcon portant sur tes opposants...

On soppose par des idees et non par des inventions mensongeres pour ternir ton image !!!

2.Posté par Vieux le 24/04/2013 06:17
Nous sommes satisfaits du travail de l'ASA et tres combles par le certificat de reconnaissance decerne a Papa Drame et a toute la Communaute Senegalaise. Il est normal que la Police de New York reconnaisse le merite des immigres qui ont contribue a amener la paix dans Harlem et dans tous les quartiers de New York.
Au President Macky, la Communaute Senegalaise des USA attend les 100.000 dollars promis en contribution a l'achat du building, Maison du Senegal a Harlem, New York.

3.Posté par kanko le 24/04/2013 08:49
AVOIR RECOURS AUX ADRESSES IP EST TRES GRAVE ET MERITE D'ETRE SANCTIONNE : MEME POUR LES ETATS CETTE PRATIQUE EST DECRIEE A PLUS FORTE RAISON POUR UN PARTICULIER
DONNES LES PREUVES ET DE TA PROBITE ET LES GENS SERONT EDIFIES



Dans la même rubrique :