ARTP: Comment les anciens Directeurs ont "aidé" au dépouillement des revenus de la boite.


ARTP: Comment les anciens Directeurs ont "aidé" au dépouillement des revenus de la boite.
DAKARACTU.COM Malgré les fonds générés depuis sa création,les finances de l'ARTP sont moribondes. Hormis les résultats produits par les différents audits et rapports sur l'ARTP,l'enquête ouverte par le Parquet Spécial vient encore de lever un énorme lièvre sur la gabégie qui régnait en maître mot dans cette structure toujours considérée comme une vache à lait, surtout avec les différents Fonds qui y sont logés notamment le Fonds Universel de Solidarité Numérique.
Non contents d'avoir permis aux autorités d'alors de faire main basse sur le trésor, les directeurs qui se sont succédés à la tête de l'ARTP, ainsi que leur staff ne se sont pas gênés pour se sevir à leur tour, comme ce fut le cas avec la vente de la license Sudatel oú une somme considérée comme dividende, a été partagée entre certains agents et,à l'époque les Sénégalais tellement outrés par ce type de gestion, avaient salué la décision de l'IGE qui faisait injonction à ces derniers de rembourser les sommes encaissées.Cette décision est restée lettre morte à ce jour.
Depuis quelques jours,une nouvelle affaire interesse les autorités judiciaires et elle consiste en la découverte d'une vente de License d'exploitation de Fibres optiques à une Française juste sur injonction de l'ancien Président Wade et cela sans que bourse soit déliée.Mais quand on sait ce que vaut ce type de licence et surtout combien ont pu être vendues dans des conditions aussi ténébreuses, les comptes chiffent gros.
Selon une source judiciaire,l'état doit être dans ces petits souliers surtout que depuis le 25 mars 2012, deux nouveaux directeurs y ont été nommés,et donc devraient être au courant de cette vente.Surtout qu'ils (nouveaux directeurs) ont attaqué l'homme d'affaires Cheikh AMAR dans une transaction immobilière qu'ils ont déclarée douteuse.Et cette même source de continuer,"plus nous avançons, plus nous faisons des découvertes effarantes sur la gestion de l'Artp,sans qu'aucune autorité de tutelle, à ce jour, ne daigne sonner la fin de la récréation."
Parlant de rupture,un ancien cadre de cette boite nous confirme qu'avec l'organigramme actuel de l'ARTP,il est loisible pour chaque directeur de s'enrichir ainsi que sa tutelle au détriment du peuple Sénégalais.
Dakaractu2




Vendredi 12 Avril 2013
Notez


1.Posté par twiter le 12/04/2013 10:25
Ce qui se passe dans ce pays est simplement surmenant. Le peuple est pris en otage par des groupement d’intérêt économique se cachant sous le vocable de confréries religieuses qui protègent en retour les voleurs et prévaricateurs au grand mépris du reste. Tant que ces confréries régneront en maître au Sénégal le pays ne pourrait prétendre à un développement. Il suffit pour certains d'appartenir à telle ou telle famille, tel ou tel patronyme, telle ou telle confrérie pour échapper à la justice des hommes.

2.Posté par Bourr le 12/04/2013 11:51
Moi je voulais savoir c'est quoi le rôle de cette boîte quand on se fait arnaquer par un opérateur tu les appelle ils te disent que ce n'est pas de leur ressort !!! Récemment le jeux sms 22422 ils dépouillent les abonnées de orange avec leur complicité, j'appelle à l'ARTP pour leur signaler le problème ils me disent qu'ils peuvent rien faire !!

3.Posté par leral le 12/04/2013 13:19
bourr tu parles à des voleurs qui ne peuvent attraper d'autres voleurs,,,,,

4.Posté par kalz le 12/04/2013 15:07
avec tous ca vous voulez que macky en une annee redresse le senegal .macky a du travail ,et frenchement je vois qu,il est entrain de poser des actes .

5.Posté par rbell le 12/04/2013 17:53
ne nous fatigué pas et fouté la gueule o ancien directeur . la constitution dit ke le président de la republik est à la tete de ts ls structures administrative il y avait Me wade qui les conditionnée. on a qu'a l'appelé c à lui de rendre ls comptes kil faut.



Dans la même rubrique :
Wade a repris les airs

Wade a repris les airs - 23/10/2014