ARABIE SAOUDITE : L'APPEL AU SECOURS DE 477 SENEGALAIS ! (El Hadji Gorgui Wade NDOYE)


ARABIE SAOUDITE : L'APPEL AU SECOURS DE 477 SENEGALAIS !  (El Hadji Gorgui Wade NDOYE)
C'est l'enfer depuis plus de 9 mois pour ces honnêtes travailleurs qui sont partis avec de très bonnes conditions et d'excellents contrats en Terre Sainte ! La cause de leur misère actuelle: le retard du paiement de leur salaire au moment où la société de la grande famille des Hariri du Liban propriétaire de cette entreprise privée endettée jusqu'au cou est en faillite !

Les engagements financiers des Hariri dont les salaires s'élèvent à 4 milliards de dollars ! Les Sénégalais ne sont pas les seuls, il y a au moins 38.000 travailleurs dans la même situation. En effet 90 pour cent des travailleurs de la Famille Hariri en Arabie saoudite sont des immigrés.

La situation a créé des émeutes mais comme l'Arabie saoudite n'est pas championne de la liberté de la presse, les horreurs qui s'y passent sont enveloppées dans un voile invisible. Quoiqu'il en soit, partis en très bonne santé mentale et corporelle, la majorité des Sénégalais de cette entreprise vit dans une détresse morale notamment sur les sites où les restaurants sont fermés.

Sans argent, ils attendent l'aide du Consulat dont souvent ce sont les propres agents qui se cotisent pour leur venir en aide. Ce qui est dérisoire. Bien dérisoire même s'il faut le saluer!

Au pays, les familles de ces braves gens sont aussi endettées. Comment alors rentrer sans avoir son dû? 
Beaucoup avaient fondé une famille avec leurs économies, soutenu leurs parents, construit des maisons et les voilà obligés de tendre la main pour manger. Qui connaît la grande dignité des Sénégalais peut mesurer la profondeur d'une telle déroute morale !

La chute du cours du pétrole, la nouvelle politique d'austérité des Saoud ont mis du plomb dans l'aile des secteurs du BTP. La famille Hariri sous les feux des critiques a une responsabilité à assumer en lieu et place de se pavaner dans les soirées mondaines. ContinentPremier sait que la diplomatie sénégalaise s'active, toute cette semaine des compatriotes sont reçus au Consulat mais cela ne suffit pas. Il faudrait bien sûr que le Ministre du Travail du Sénégal aille en Arabie saoudite discuter avec son homologue. Les assurances du vice Ministre du travail saoudien pourraient alors être suivies d'effets. On l'espère!

Près de 500 Sénégalais, ce n'est pas rien ! Le Gouvernement du Sénégal qui n'est en rien responsable de cette situation a clairement cependant une obligation de protéger les citoyens sur toutes les latitudes ! En Arabie saoudite, de patriotes honnêtes et travailleurs nous lancent un Appel. Nous ne pouvons pas les ignorer non pas seulement par humanisme mais par devoir.
j'y reviendrai.

El Hadji Gorgui Wade NDOYE. Journaliste accrédité aux Nations Unies-Genève. 
Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com
Vendredi 30 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016