APRÈS LA SCANDALEUSE ALLÉGEANCE D’IMAMS SÉNÉGALAIS AU BOURREAU DU PEUPLE DE GAZA ! Jamra & Mbañ Gacce demandent à toutes les Mosquées du Sénégal de consacrer leurs sermons de vendredi à cette forfaiture !

Alors que l'armée sioniste poursuit avec acharnement, depuis treize jours et en plein Ramadan, sa sanglante offensive terrestre contre les populations palestiniennes de Gaza, avec son lot de 600 morts et 100.000 déplacés, le site israélien coolisrael.fr publie une lettre, en date du 17 juillet dernier, de l'Association des Imams et Oulémas du Sénégal, signée et cachetée par leur Secrétaire Général El Hadji Oumar Diène, condamnant le Hamas et exprimant leur soutien sans faille à l'Etat d'Israël ! Jusqu’au moment où nous mettions sous presse, nous n’avons eu connaissance du moindre démenti provenant des intéressés, confirmant ou démentant l'information, pendant que cette scandaleuse correspondance continue de semer une grande consternation dans la Oummah islamique, en restant toujours en ligne au :
http://coolisrael.fr/19669/les-imams-et-oulemas-du-senegal-condamnent-le-hamas


APRÈS LA SCANDALEUSE ALLÉGEANCE D’IMAMS SÉNÉGALAIS AU BOURREAU DU PEUPLE DE GAZA !  Jamra & Mbañ Gacce demandent à toutes les Mosquées du Sénégal de consacrer leurs sermons de vendredi à cette forfaiture !
Même les médias occidentaux favorables aux thèses sionistes, admettent que si le conflit israélo-arabe perdure, c’est bien parce que la Cisjordanie, Gaza et Jérusalem-Est sont toujours illégalement occupées, depuis bientôt quarante ans, par l’Etat hébreux, qui continuent de fouler allègrement au pied la légalité internationale et les droits élémentaires du Peuple Palestinien, garantis par de nombreuses résolutions (194, 242 et 338, etc.) du Conseil de sécurité de l’Onu !
Et les Sénégalais se sont toujours enorgueillis des positions prises par les différents régimes politiques qui se sont succédés à la tête de notre pays depuis l’indépendance, en restant constants et cohérents dans leurs appréciations de la crise israélo-palestinienne, au point de se voir régulièrement reconduits à la Président du «Comité des Nations unies pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien». Ce, après que le premier chef d’Etat de notre pays, Léopold Sedar Senghor, eût ouvert la marche en étant porté, en 1971, à la tête du «Comité des Sages africains, pour la promotion de la paix entre Israël et l’Egypte».
Il s’y ajoute qu’à la suite des élections législatives, libres et transparentes, organisées sous la supervision de la Communauté internationale, le 25 janvier 2006, ayant consacré l’accession démocratique du Hamas au pouvoir, qui se choisit alors librement son Premier ministre, M. Ismaël Hanniyeh, le Sénégal n’avait pas dérogé à la règle, en se félicitant de cet important jalon que venait de franchir le peuple frère de Palestine, qui optait ainsi de bâtir ses nouvelles institutions par la voie démocratique, et de désigner ses dirigeants par la voie pacifique des urnes.
Aussi, lorsque la Tsahal, en représailles aux tirs de roquettes (qui n’ont du reste jusque-là pas fait de victimes humaines) a déclenché, depuis ce jeudi 18 juillet 2014, un terrorisme d’Etat pudiquement baptisé «Bordure protectrice», consistant en une offensive terrestre d’une brutalité inouïe, précédée d’un raid aérien infernal, digne du Troisième Reich – et qui se solde déjà au chiffre macabre de 530 victimes, dont 75% de civils -, le Gouvernement du Sénégal s’est aussitôt fait le devoir de rendre public, la semaine dernière, un communiqué appelant l’Etat hébreux «à la retenue», tout en réitérant «(son) soutien au Peuple palestinien». Jamra & Mbañ Gacce saisissaient alors cette opportunité pour inviter l’Etat sénégalais à aller au-delà de cette déclaration de routine, en usant de sa double qualité de «Rapporteur du bureau de la Conférence islamique» et de président du «Comité des Nations unies pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien», pour demander une convocation urgente de l’instance délibérative de l’Oci pour statuer sur le martyr qu’endure le Peuple frère palestinien de Gaza, en plein mois de Ramadan !
Mais voilà que contre toute attente l’instance dirigeante de l’Association des Imams et Oulémas du Sénégal rame à contre-courant de l’Histoire en écrivant officiellement (et cela n’a toujours pas été démenti) à l’Ambassadeur d’Israël au Sénégal pour le «féliciter» de la riposte disproportionnée de l’Etat hébreux, tout en tournant en dérision le point de presse de l’Ambassadeur de Palestine, en le qualifiant de «scène de théâtre». Le tout entériné par la signature et le cachet du Secrétaire général de cette structure El Hadji Oumar Diène !
L’Organisation islamique Jamra & l’Observatoire de Veille et de défense des Valeurs Culturelles et Religieuses Mbañ Gacce exigent de la part des autres membres de cette association, un prompt éclairage de la lanterne de l’opinion, quand à leur éventuelle approbation de cette singulière correspondance, qui jette la consternation dans toute la Oummah islamique, tout en constituant un avilissant désaveu de toutes les familles religieuses du Sénégal qui, toutes obédiences confondues, ont toujours manifesté, avec dignité et constance, leur soutient indéfectible au martyr du Peuple frère de Palestine, injustement dépossédé de ses terres depuis quarante ans!
Jamra & Mbañ Gacce exigent que toute la lumière soit faite sur les dessous de cette déshonorante forfaiture et invitent tous les Imams et Prédicateurs du Sénégal à lui consacrer leurs sermons de vendredis prochain. D’autant que c’est par un titre générique que le site israélien prénommé a livré l’information, en mentionnant nettement que ce sont «Les Imams et Oulémas du Sénégal (qui) condamnent le Hamas»,  engageant donc de facto tous les Imams et Oulémas de notre pays !
 
 

Dakar, le 22 juillet 2014

Pour Jamra & Mbañ Gacce

Imam Massamba Diop
Mardi 22 Juillet 2014
Dakaractu




1.Posté par AHMADOU FALL ( MOR) le 23/07/2014 01:44
Bien dit.Il faut que tous les Imams du Sénégal apportent un démenti.Mieux même organiser une marche de protestation contre Israël et remettre à son ambassadeur la position officielle de l'ensemble ses Imams du Sénégal et Oulémas. Par contre s'il est avéré que ce monsieur à écrit cette lettre à l'insu des Imams et Oulémas du Sénégal,il doit être démi de ses fonctions le plus rapidement possible.

2.Posté par baba le 23/07/2014 14:48
Ce ne serait pas étonnant que cette lettre existe. Il y a trop de compromis de la part
de nos imams:
- Dialogue islamo-chrétien qui foule au pied les principes de l'islam.
- Propagande pour la contraception et la limitation des naissances
- Délégation d'imams en visite en Israél. etc.....
Il faut mener une enquête pour savoir qui sont ces imams traitres de la cause des musulmans.
Ils vont certainement accueillir le grand maître maçonnique.

3.Posté par abi le 27/07/2014 13:53
Tout cela a commencé par l'enlèvement de 3 jeune, tués "gratuitement". Aucun Palestinien ou Arabe n'a fermement condamné et ils se sont plutôt réjouis ! Les assassins courent toujours alors que l'on répète que "Gaza est une prison à ciel ouvert". Les Etats arabes sont corrompus, gangrenés par la lutte pour le pouvoir qui explique l'instabilité. L'occident ,le juif est leur bouc émissaire. L'islam n'est juste qu'un vernis, les non arabes, pour eux, une armée de réserve que l'on excite.Est ce que la "musulmanité" de certains Africains ou Asiatiques les protègent du mépris et de la cruauté de certains Arabes ? Les Arabes salissent l'Islam. Le Prophète lui même se méfiait leur mentalité. Ils faut se désolidariser de ces cinglés qui crient Allah Akhbar pour un match de foot, pour tuer des enfants, violer, casser. Attention au racisme enragé des Arabes.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016