APRÈS AVOIR ÉTÉ DÉSIGNÉ ATTRIBUTAIRE PAR LE PNUD : Matforce s’enlise dans un marché de 1 milliard

Après avoir remporté un marché de 1 milliard de FCFA pour la fourniture de moissonneuse batteuse, Matforce a été incapable de satisfaire la commande poussant ainsi le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) à résilier le contrat.


APRÈS AVOIR ÉTÉ DÉSIGNÉ ATTRIBUTAIRE PAR LE PNUD : Matforce s’enlise dans un marché de 1 milliard
Selon les informations de Libération, les plus hautes autorités sénégalaises s’activent comme pas possible pour éviter une catastrophe dans la campagne agricole.
Dans le cadre du programme d’autosuffisance alimentaire, le PUDC (Programme d’urgence de développement communautaire), à travers le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement), avait lancé un appel d’offres pour la fourniture de moissonneuses batteuses.
A la suite des dépouillements, Matforce avait été choisie pour exécuter le marché estimé à 1 milliard de FCFA. Il se trouve que cette société qui devait livrer la commande depuis le mois de mai dernier, n’a pas respecté ses engagements. Du coup, le Pnud a été obligé de résilier le contrat selon les documents obtenus par Libération.
Dans la foulée, les crédits prévus pour le paiement de cette commande ont été mis à la disposition du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural à travers la Société d’aménagement et d’exploitation des terres du delta du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED). Face à «l’urgence impérieuse», la SAED a saisi la Direction centrale des marchés publics (DCMP) afin d’obtenir l’autorisation de passer le même marché, sans appel d’offres, avec la société Carrefour automobile qui, selon ses dires, serait la seule boîte à disposer d’un stock de moissonneuses batteuses.
Mais la DCMP a opposé un refus catégorique à cette demande avant que l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) ne soit saisie pour arbitrage.
Tout en reconnaissant que l’urgence invoquée n’était pas justifiée, le juge des marchés publics a toutefois autorisé l’entente directe. N’empêche, il est quand même assez curieux que le marché soit attribué à Carrefour Automobile qu’on ne savait pas spécialisée dans la fourniture de moissonneuses. De même, on peut légitimement se demander si l’argument selon lequel Carrefour Automobile serait la seule entreprise à disposer du stock est bien fondé...
Samedi 13 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :