APR THIES: Lettre ouverte au Président de la République, Secrétaire Exécutif National de l’Alliance pour la république


APR THIES: Lettre ouverte au Président de la République, Secrétaire Exécutif National de l’Alliance pour la république
Excellence, Monsieur le Président de la République,
J’ai choisi cette forme épistolaire pour m’adresser à vous, afin de vous entretenir de la situation politique qui prévaut à Thiès.
A six mois des élections municipales, régionales et rurales, notre parti, l’Alliance Pour la République (APR) traine très loin derrière les autres formations politiques concurrentes, dans la course pour le contrôle des Collectivités Locales de la Région.
Cette situation est inacceptable au regard du nombre important de fils et de filles de Thiès que vous avez promus à des postes de responsabilités importants (Ministres, Directeurs de cabinets, Députés, Directeurs Généraux, Président de Conseil d’Administration…).
Ces responsables qui devaient se mobiliser pour prendre en charge les préoccupations des populations, défendre les idéaux du parti tout en élargissant ses bases dans la perspectives des prochaines échéances électorales, s’illustrent dans des querelles de bas étages, des combines et intrigues qui font honte à tous ceux qui s’engagent à vos côtés pour un Sénégal nouveau ,débarrassé de ses tares.
Excellence, Monsieur le Président de la République, l’heure est grave et l’inquiétude gagne mon esprit, il faut agir avant qu’il ne soit trop tard car il est déjà tard.
Si nous voulons gagner les Communes et Communautés Rurales de Thiès et traduire en actes concrets les orientations contenues dans le programme « YONU YOKUTE » sur la base duquel le peuple sénégalais vous a élu à la magistrature suprême, les responsables de l’APR de Thiès doivent cesser de promouvoir leurs copines et cousins dans les structures dont ils ont la charge au détriment des vrais militants qui se sont engagés dés les premiers heures de gestation de notre parti pour vous accompagner sur le chemin qui vous a amené au palais.
Il est de jurisprudence constante que quand on n’est pas capable de regarder au-delà du bout de son nez, on ne peut tenir un discours mobilisateur susceptible de faire basculer l’électorat de Thiès au profit de l’Alliance Pour la République.
Aucune instance du parti ne se réunit à Thiès pour discuter entre responsables afin de dégager des stratégies d’approche dans la perspective des prochaines élections locales.
Le sport favori des responsables de l’APR à Thiès se résument à des attaques par presse interposée, une course effrénée vers l’avoir, le culte de la personnalité doublée d’une arrogance mal placée. Juste pour dire : qu’on ne participe pas à la chasse de l’éléphant en se contentant de garder sa case.
Excellence, Monsieur le Président de la République, vous devez siffler la fin de la récréation et rappeler tout le monde à la raison pour ne pas être surpris au soir des prochaines élections locales.
Travail-Solidarité-Dignité voilà notre crédo.
Salutations militantes !

Fait à Thiès le  21-09-2013…..
Lamine Ngom/Chargé de Mission à la Primature.
Responsable de la jeunesse républicaine de Thiès.
Chargé des opérations électorales Thiès-Est.

 
Lundi 23 Septembre 2013
Dakaractu




1.Posté par Liti le 24/09/2013 08:53
Alors tu penses pas k ta une responsabilité sur ça!!!!

2.Posté par DOMOU THIES le 27/09/2013 01:05
BIEN DIT M. LE CORDINATEUR
VREMA THIES N MERITE PA L ETAT DANS LE KEL ELLE EST PLONGE PAR UN MAIRE FANTOME ET UN ADJOINT MAIRE OPORTUNISTE.
NOUS AVONS ASSEZ DE L ETERNEL COMBAT THIES VS PARTI AU POUVOIR.
POUR CELA LES RESPONSALES LOCAUX DE L APR DOIVENT ETRE MU D UNE SEULE DYNAMIK
THIES AVANT TOUT



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016