APR/Mbacké : Encore un scandale de détournement de fonds


APR/Mbacké : Encore un scandale de détournement de fonds
Après l'affaire des 5 millions qu'aurait détournés de son objectif, un responsable apériste dans le département de Mbacké, lors de la campagne pour le référendum, une autre affaire de détournement d'argent commence à faire du bruit dans la localité. Selon des responsables de l'Apr, une somme de 30 millions offerte aurait également été détournée par le même responsable qui avait dilapidé les 5 millions. Ils soulignent que le responsable indélicat, n'a pas informé le Comité électoral de ces 30 millions destinés à la campagne.
La seule information que ces apéristes ont eu de ce responsable, c'est que lui-même détient 30 millions de fonds propres qu'il a injectés dans la campagne. Alors que, démentent-ils, c'était de l'argent qui ne lui appartenait pas et qui était destiné à l'ensemble des responsables. Outrés par cette attitude, ces derniers sont à la recherche de la décharge des 30 millions que le responsable qui les a empochés avait signée. Et c'est pour entamer des poursuites judiciaires. Il y en a un qui va trembler.
A Touba, Mor Gaye, un des plus anciens compagnons de Macky Sall dans la ville sainte, membre de première heure de l'Ong Matlabul Fawzeyni qui faisait face à la presse, a laissé entendre que l'argent destiné au transport des militants le jour du scrutin du référendum a été détourné. A 11h30 le jour du vote, renseigne-t-il, aucun des militants qui étaient dans les quartiers périphériques n'a pu se rendre dans les bureaux de vote distant de 4 ou 5 km simplement parce que l'argent a été détourné, aucun car n'a été loué. Et selon lui, il faut que Macky Sall sache cela. Ensuite, dit-il, le chef de l'Apr doit savoir qu'il n'est pas détesté par les marabouts de la ville sainte.
Le Populaire
Mercredi 30 Mars 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :