APPEL AU DIALOGUE POLITIQUE : Benno Bokk Yakaar se joint à Macky Sall

Le Secrétariat Exécutif Permanent de BBY embouche la même trompette que le Président Macky Sall en invitant l’ensemble de la classe politique et la société civile au dialogue politique.


APPEL AU DIALOGUE POLITIQUE : Benno Bokk Yakaar se joint à Macky Sall
Le Président de la République, Macky Sall a, lors de la prière de l’Aïd-el-Kébir, à la grande mosquée de Dakar, appelé l’ensemble de la classe politique et de la société civile au dialogue politique.
La coalition Benno Bokk Yaakar se joint à son appel en invitant l’ensemble des acteurs politiques, quel que soit le bord où ils se situent, la société civile, les autorités coutumières et religieuses toutes confessions confondues, ainsi que le peuple souverain, à explorer toutes les voies possibles pour faire régner la paix, la sérénité nécessaires, afin de relever les nombreux défis auxquels notre pays est confronté.
Un appel qui a été formulé lors de la réunion en séance plénière du Secrétariat Exécutif Permanent de BBY où plusieurs points ont été évoqués.
Auparavant, le SEP a salué « les multiples initiatives de dialogue, de concertation et de consultation que ne cesse de prendre le Chef de l’Etat dans divers secteurs de la vie. une telle attitude, traduit sa foi à l’inclusion et la solidarité, qui sont définitivement ancrés dans sa conception de la gouvernance, depuis son accession à la tête de la magistrature suprême de notre pays. »
Selon la coalition au pouvoir, « appeler la classe politique à un échange pour évaluer le processus électoral que nous venons de vivre, avec la particularité de 47 listes en compétition notée pour la première fois dans l’histoire politique de notre pays, n’a rien d’extraordinaire. »
Il s’agit désormais de tourner la page des législatives, d’apporter des réponses concertées face aux difficultés rencontrées lors du scrutin dernier notamment la prolifération de listes et d'autres questions comme la modernisation des partis politiques, leur financement ou encore le statut du chef de l'opposition.
« La compétition démocratique pour l’accès au pouvoir n’est pas incompatible avec la concertation entre les forces vives de la nation, sur les questions majeures de la vie de notre Nation », a déclaré le SEP.
Jeudi 7 Septembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :