ANNÉE 2017 : Macky Sall pour une accélération du rythme des projets du PSE

Après avoir apprécié le travail des membres du Gouvernement, le Président Macky Sall a invité à une accélération du rythme de mise en œuvre des projets et programmes du Plan du Sénégal Emergent.


ANNÉE 2017 : Macky Sall pour une accélération du rythme des projets du PSE
Le Président de la République apprécie, à sa juste valeur, les performances du travail gouvernemental. Il a félicité dans ce sens le Premier ministre Mahammad Dionne ainsi que l’ensemble du Gouvernement pour les « résultats économiques et sociaux notables obtenus en 2016 ».
Cette page tournée, Macky Sall, en vue d’amplifier leurs tâches durant l’exercice 2017, est pour l’accélération du rythme de mise en œuvre des projets et pro- grammes du Plan du Sénégal Emergent (PSE), « en accordant une priorité particulière à la consolidation de la décentralisation, à la modernisation de l’Administration, à l’amélioration de l’environnement des affaires, au développement des PME/PMI ».
Durant le Conseil des ministres d’hier, ce dernier aussi incité à veiller à la relance du tourisme, à la valorisation optimale de l’artisanat national et du secteur in- formel, à l’intensification de l’exécution des projets de promotion de l’emploi des jeunes, ainsi qu'à l’application de la mesure de baisse de 10 % sur les factures d’électricité.
La culture a une place fondamentale dans le PSE. Le Chef de l’Etat a profité de cette rencontre pour féliciter son ministre, Mbagnick Ndiaye, le maire de Kolda, Abdoulaye Bibi Baldé, et l’ensemble des participants à la 9ème édition du Festival National des Arts et de la Culture (FES- NAC) non sans magnifier l’authenticité de l’art sénégalais, la créativité de nos artistes, qui participent à l’épanouissement de nos populations ainsi qu’au rayonnement international du Sénégal.
En accord avec la communauté artistique nationale, place sera faite à une politique de décentralisation de l’action culturelle, en veillant, au plan national, à la répartition optimale, des infrastructures culturelles, à la promotion des cultures urbaines, à la mise en place d’industries culturelles innovantes, piliers d’une économie de la culture créatrice d’emplois et valorisant les talents de nos artistes.
Toujours dans cette optique, il a alors demandé au Gouvernement de prendre les diligences requises pour assurer l’application intégrale de la loi sur les droits d’auteur et les droits voisins, de diligenter l’ouverture d’une Ecole nationale des Arts et Métiers de la Culture dans des locaux adaptés et modernes. Idem pour ce qui est du soutien à promotion du livre et de l’Art en général, à travers l’accompagnement des maisons d’édition, l’acquisition d’ouvrages et d’œuvres par les structures publiques, de hâter la finalisation du classement et de la mise en cohérence des statuts des différents édifices et sites culturels du Sénégal, de veiller à la sauve- garde des bâtiments et sites classés, éléments précieux de notre patrimoine national.
Le Président Sall recevra prochainement les artistes et hommes de culture, dans le cadre du lancement officiel de l’année culturelle 2017.
Jeudi 5 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :