ANDAR-SÉNÉGAL S’INVITE AU DÉBAT : « Les mauvaises langues ont tort de parler de semences de piètre qualité »


Pendant que le ministère de l’agriculture continue de distribuer des semences aux paysans du Sénégal, par le biais des gros producteurs, le débat sur la qualité de l’arachide se poursuit. «  Un débat qui n’a point sa raison d’être », selon Serigne Khadim Seck Gnibi, président de « ANDAR- SÉNÉGAL ». L’association nationale pour le Développement agricole et rural qui affirme avoir effectué un tournée dans le monde paysan et avoir pris part à celle du ministre Pape Abdoulaye Seck, se dit surprise d’avoir entendu que des critiques avaient été émises. « Les graines sont d’une qualité exceptionnelle. C’est la première fois qu’une qualité aussi remarquable a été distribuée dans le cadre  d'une campagne. Contrairement aux voix qui se sont élevées depuis Touba et Darou Mouhty, tous les grands agriculteurs ont reçu leurs semences. Par conséquent, Andar-Sénégal  félicite le ministre Pape Abdoulaye Seck et son directeur de l’Agriculture », dira Serigne Khadim Seck. Il souhaitera, toutefois, une mécanisation générale de l’agriculture dans le monde rural pour maximiser la quantité des récoltes. 
Lundi 18 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :