ALERTE / Retour soupçonné, plus d'un siècle après, de la péripneumonie chez les bovins


ALERTE / Retour soupçonné, plus d'un siècle après, de la péripneumonie chez les bovins
La dernière fois qu’elle est apparue au Sénégal, elle avait fait des ravages. Elle, c’est la péripneumonie. Avec la peste bovine, elle demeure l’une des maladies qui ont le plus tué de bêtes dans l’histoire de l’élevage de notre pays. En 1902, elle avait affolé les bergers. Il y a une cinquantaine d’années, nous confie un vétérinaire, elle avait fait parler d’elle obligeant l’Etat à déployer une campagne de vaccination soutenue. Dans le Baol, notamment à Touba et à Mbacké, la péripneumonie serait revenue. Du moins, les signes avant-coureurs sont identifiés. D’où la nécessité de tirer sur la sonnette d’alarme pour éviter des déconvenues regrettables. Jadis appelée P1 ou ‘’ péripneumonie contagieuse bovine (PPCB), la maladie s’attaque spécialement aux bovins et aux buffles. Dans sa phase terminale, elle endommage les poumons des bêtes et les membranes qui entourent leur cavité thoracique (plèvre). Elle se manifeste par de la fièvre et des signes respiratoires tels que respiration difficile ou l’essoufflement, la toux et l’écoulement nasal. Cette maladie très contagieuse est associée à un taux de mortalité pouvant atteindre 50% dans les pays développés et 95¨% dans les pays pauvres.
Vendredi 22 Avril 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :