ALERTE - Au moins 20 morts dans l'attaque d'un centre commercial à Nairobi

"A l'arrière du centre commercial, il y a 13 cadavres, à différents endroits. Mes collègues qui se trouvaient aux étages supérieurs disent qu'il y a plus de cadavres", a déclaré un haut gradé de la police sur place.


ALERTE - Au moins 20 morts dans l'attaque d'un centre commercial à Nairobi
Au moins 20 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans l'attaque d'un centre commercial de Nairobi par des hommes armés, a annoncé la police kényane.  "A l'arrière du centre commercial, il y a 13 cadavres, à différents endroits. Mes collègues qui se trouvaient aux étages supérieurs disent qu'il y a plus de cadavres", a déclaré un haut gradé de la police sur place. 
La Croix-Rouge kényane a confirmé que des dizaines de personnes ont été blessées et a lancé un appel au public pour qu'il vienne donner son sang.
 
Ban ki-moon a contacté le président kényan
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon suit avec beaucoup d'inquiétude l'attentat de Nairobi et a contacté le président kényan, a annoncé samedi son porte-parole Martin Nesirky. 
"Le secrétaire général suit de près et avec une grande inquiétude l'attaque contre un centre commercial à Nairobi", a-t-il déclaré. "Il a parlé au président Uhuru Kenyatta et a exprimé sa préoccupation et sa solidarité". Des hommes armés et masqués ont ouvert le feu samedi sur les clients et le personnel d'un centre commercial de luxe à Nairobi, tuant au moins 20 personnes, en blessant des dizaines d'autres et prenant des otages.
Proche du siège local des Nations unies, ce centre commercial est régulièrement cité par les sociétés de sécurité comme une cible possible de groupes liés à Al-Qaïda, tels les insurgés somaliens shebab, qui ont souvent menacé de mener des attaques sur le territoire kényan à cause du soutien militaire de Nairobi au gouvernement somalien.

Samedi 21 Septembre 2013
Dakaractu




Dans la même rubrique :