AIR Macky veut contribuer à l'élaboration des politiques de développement

Le mouvement Actions initiatives républicaines (AIR Macky) a officialisé samedi son adhésion à l'Alliance pour la République (APR), le parti présidentiel, au sein duquel il compte désormais contribuer à la réalisation de programmes de formation et d'emplois pour les femmes et les jeunes, a indiqué son président Aliou Sall.


AIR Macky veut contribuer à l'élaboration des politiques de développement
 
"Nous n'avons jamais été tout à fait loin de l'APR. En plus d'être frère du président de la République, nous sommes persuadés que Macky est l'homme qu'il faut. C'est pourquoi, nous lui apportons notre soutien à travers des initiatives de développement", a-t-il déclaré.
 
Aliou Sall s'exprimait lors d'une assemblée générale de son mouvement, au Centre international de commerce extérieur du Sénégal (CICES), en présence de plusieurs militants de l'APR dont Mbaye Ndiaye, ministre d'Etat auprès du président de la République, le ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye, entres autres.
 
AIR Macky est "une initiative fraternelle" visant à mobiliser des citoyens indépendants en faveur du président Macky Sall. Il regroupe plus de 200 cadres de haut niveau dans tous les domaines, selon les organisateurs.
 
"Le Sénégal a besoin de réformes, de se moderniser et de mettre enfin en place des fondamentaux comme la transparence, l'équité, des structures adaptées, un environnement des affaires propice à l'épanouissement des investisseurs nationaux et étrangers", a soutenu Aliou Sall.
 
Le président de AIR Macky a invité les militants de son mouvement à plus d'engagement et à faire preuve d'un plus grand soutien au chef de l'Etat sénégalais. Selon lui, le pays a également besoin de mettre en place des institutions efficaces pour la réalisation des chantiers en vue et pour l'émergence du Sénégal.
 
Dans une résolution lue par Yoro Bâ, AIR Macky appelle les "Sénégalais de tous bords, à la paix, au dialogue, à la cohésion et à la solidarité".
 
Le mouvement appelle également au "réarmement moral, civique et religieux, au rattachement aux valeurs universelles laïques ainsi qu'à un ré-ancrage au triptyque républicain : un peuple, un but, une foi".
 
AIR Macky compte par ailleurs promouvoir une "convergence organisationnelle et fonctionnelle voire une fusion organique de toutes les composantes qui ont œuvré pour l'élection" du président de la République, tout en exhortant les militants à se mobiliser davantage pour soutenir les actions de Macky Sall.

Aps




Dimanche 24 Février 2013
Notez


1.Posté par selino le 24/02/2013 14:52
Les liens de famille n entrent pas en ligne de compte dans les affaires publiques et les sénégalais ont déjà clairement démontré qu ils n aiment pas que celui qu ils ont élu librement alors qu ils ne connaissaient pas ses parents mêle ceux ci dans la gestion de la chose publique. En méditant le cas Karim Wade Macky s apercevra que les sénégalais ne l ont pas élu parce qu ils l aiment tant mais simplement parce qu ils voulaient se débarrasser de Wade a cause de son fils. Donc il doit se garder de reconduire les errements de ce dernier.L initiative d Aliou sall ne contribuera qu a rendre Macky un peu plus impopulaire. C est fou ce que certains peuvent nager dans l utopie politique ! Il est vrai que le pouvoir aveugle !

2.Posté par Moussa Thiath Guéye rufisque le 24/02/2013 17:22
M. AIR _Sall nous semble être un ensemble de voeux à l'endroit d'un frangin au pouvoir dont
- d'une part le secrétariat et le cabinet ne répondent pas , même pour un simple avis de réception au courrier des non proches ou super importants.
- d'autre part au lieu de appeler à rêver que le président son frangin apporte au nom de l'intérêt général des consommateurs et des populations de Pout , fatiguées de n'être occupées que par vente de fruits locaux le long de la route,la meilleure solution.
Car trop de trucs semblent échapper au pouvoir de plus en plus aérien en recrutant d'un côté ce que les médias font considérer comme des supers intelligents en vue d'impressionner l'autre partie du peuple , des crétins quoi. En laissant des intérêts étrangers sous la supervision d'un lieutenant colonel français en charge de leur sécurité extérieure en Afrique de l'Ouest Vicat, criant sur tous les toits qu'il "sait comment ça fonctionne au Sénégal ", rouler son programme risquant de provoquer un désordre public.
S'il vous plaît rappelez à votre frangin, au lieu de lui vendre des trucs pompeux et vagues que Me Wade a pris ses responsabilités à deux mains pour autoriser une deuxième cimenterie , à son tour lui élu à 65 % d'accompagner avec autorité le groupe Dangote au nom de l'intérêt supérieur de la nation. Ce n'est pas trop lui demander.
Aussi bien que nous ayons notre mouvement Coalition Tolu Mame Socialiste dans le département de Rufisque, ces histoires de mouvements intégrant l'APR et à coup d'argent mobilisé pour leur organisation ,deviennent fatigantes pour les populations qui ont des besoins concrets exprimés, dont le gaz butane malgré la présence de Niasse et Baba Diao Itoc , comme partenaires au développement de yono yokuté et bien servis par le pétrole. Autrement dit les experts appelés aux côtés de votre frangin ,n'ont pas encore apporté la pertinence économique quant au choix porté sur eux.

3.Posté par bouna koita le 24/02/2013 20:11
bonsoir,

Aucune piste ne doit être taboue quant à la recherche de solutions pour combattre et résoudre le chômage des jeunes. Nous sommes tous citoyens et libre en droit et devoir. Pour l'heure, vouloir critiquer un citoyen, frere du PR me semble prématuré. jugeons les sénégalais par les actes avérés. Arretôns des procés injustes, ce n'est pas juste
Et si le jeune frére était contre son grand frére ? on aurait crié à la trahison!
Le passage de la part de aliou sall à retenu mon attention:
" Le Sénégal a besoin de réformes, de se moderniser et de mettre enfin en place des fondamentaux comme la transparence, l'équité, des structures adaptées, un environnement des affaires propice à l'épanouissement des investisseurs nationaux et étrangers".

oui notre pays a besoin de réformes justes et équitables
oui notre pays a besoin de structures adaptées avec une révision de la la décentralisation, avons nous besoin d'autant de régions et de départements ?
oui notre pays a besoin d'équité territoriale. L’Etat républicain doit être présent partout sur le territoire national pour rétablir l’égalité entre les territoires et entre les citoyens

4.Posté par khourkhane le 24/02/2013 21:22
Bouna Koita demmal sawi te teudi. On n'est pas couches. On sait que Aliou sall est tout sauf capable d'incarner la transparence, l'equite, il a vole le puits de petrole du senegal et nous y reviendrons. Shut up !



Dans la même rubrique :