AÏDA M'BODJ TRANCHE : « Que Macky injecte ses 3 milliards dans le social... Non au boycott... Non lors du référendum»


A Bambey, le Front du refus a conclu que le référendum est  une mascarade qui, " si elle ne renforce pas les pouvoirs d'un homme et non de l'institution qu'il dirige, cherche à créer une institution budgétivore."  Il faisait allusion au Conseil des collectivités locales destiné à satisfaire une clientèle politique déclinante ". Aïda M'bodj qui a convoqué la rencontre a jugé absurde la tenue de ce référendum du 20 mars au vu de la récurrence des grèves au niveau des secteurs de la santé, de l'éducation etc...La présidente du conseil départemental de Bambey d'inviter le Chef de l'État à injecter toute cette manne financière pour la décrispation du climat social au lieu d'appeler à un vote inutile.

Elle abordera aussi la reculade, se déclarant convaincue que jamais le Président de la République n'avait inscrit dans ses plans un quelconque quinquennat. A la suite du Front du refus, elle choisira de se montrer intransigeante. "Au regard  de ce reniement de la parole mise en gage par le Président de la République lui-même et de l'opportunité du référendum en perspective dont le contenu transforme notre charte en une véritable auberge où on fait entrer tout, nous avons décidé de dire non". Elle souhaitera une razzia du " Non" avant d'inviter les Sénégalais à ne pas boycotter.

La députée libérale déplorera par ailleurs, la main mise du Chef de l'État sur l'Assemblée Nationale. " L'Assemblée est  incapable. Elle ne peut pas exercer une mission de contrôle de l'action gouvernementale. Le Président contrôle l'Assemblée!"
Dimanche 28 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :