AIBD : Macky Sall parle d'une éventuelle résiliation du contrat entre l'Etat et le constructeur


Le Sénégal va résilier le contrat le liant à Saudi Bin Laden Group, si cette entreprise saoudienne du bâtiment et des travaux publics (BTP) ne termine pas les travaux de l’aéroport international Blaise-Diagne dans les nouveaux délais indiqués, a déclaré le président Macky Sall.
"Nous avons demandé à l’opérateur de terminer les travaux, ou alors nous résilions le contrat", a affirmé le chef de l’Etat dans une interview à l’APS et aux quotidiens sénégalais Libération et L’Observateur.
Une réponse du groupe saoudien devrait lui parvenir vers la "mi-novembre", a-t-il dit.
"Nous avons engagé des discussions avec le groupe Saudi Bin Ladin et avons discuté avec les autorités saoudiennes de la question. L’Etat a dépensé plus de 300 milliards de francs CFA", a expliqué Macky Sall, soulignant que le retard de la livraison de l’aéroport Blaise-Diagne entraîne "de grosses pertes" pour l’économie sénégalaise.
Le constructeur devait terminer les travaux depuis 2010, a-t-il rappelé.
Le président de la République s’est réjoui de l’avancée de certains projets déroulés par l’Etat avec des partenaires comme Dubaï Ports World (DP World), l’un des plus importants opérateurs mondiaux de terminaux portuaires, qui opère sur le port de Dakar depuis 2008.
Le partenariat entre le Sénégal et DP World a abouti à un nouveau projet de port-multifonctions à Bargny (région de Dakar), qui sera "adossé" à la "zone économique spéciale intégrée" de Diamniado et doté d’équipements et d’infrastructures capables de recevoir des navires de dernière génération, selon les deux partenaires.
Lundi 2 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :