AGRESSION, MENACES DE MORT ET DÉTOURNEMENT - Le maire de Mbar répond par une contre-manifestation


Mardi chaud à Mbar! En l’espace d’une heure, deux manifestations grandeur-nature ont eu lieu. L’une était organisée par les détracteurs du maire, l’autre par le maire lui-même.
 
Avec l’autorisation du sous-préfet, des populations de cette commune de Kaffrine ont, en effet, arboré des brassards rouges  et déroulé une marche encadrée par la gendarmerie. Au terme de celle-ci, elles ont servi un réquisitoire cinglant contre Mbaye Samb accusé d’avoir agressé et formulé des menaces à l’encontre du Président des chefs de village de l’agglomération, d’avoir englouti les 8 851 654 francs de ristourne perçus par la mairie, d’avoir fait de même avec les taxes municipales de 2014 et 2015, d’avoir dilapidé une somme de 3 millions votée et dégagée pour la construction d’un abattoir,  de procéder fréquemment à une distribution tendancieuse des adductions d’eau et des poteaux électriques… « Bref, une gestion nébuleuse » selon Pape Diallo, le porte-parole des manifestants qui invite l’Etat à installer une délégation spéciale.
 
A peine son discours terminé, que l’on voit le maire sortir de nulle part avec une foule immense scandant son nom et vantant ses mérites. Mbaye Samb jubile tel un soldat qui revient victorieux d'une guerre, balaie d’un revers de main les accusations. Pour ce qui concerne la plainte déposée par  Cheikh Thiam pour agression et menaces de mort, le maire rétorque montrant son doigt coupé : « Je viens de l’hôpital. J’ai mon certificat médical. C’est lui qui m’a agressé dans mon véhicule et j’ai porté plainte ». Par rapport aux accusations de détournements, il signale que l’argent est au trésor et renvoie la presse devant le payeur, dément tout vote de budget consacrant la construction d’un abattoir et martèle avoir octroyé adductions d’eau et électricité aux villages qu’il n’avait même pas gagnés lors des élections locales. Pour lui, ces détracteurs parlent candidement d’affaires qu’ils ne maîtrisent pas. Affaire à suivre…


Mercredi 28 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :